Tout savoir sur le test d’étanchéité à l’air

test d'étanchéité rt 2012Le test d’étanchéité à l’air est réalisé par un organisme extérieur à la fin de tous nos chantiers pour juger de la bonne étanchéité de la  maison.

L’étanchéité (ou perméabilité) à l’air fait partie des principales sources de déperditions thermiques. C’est pour cette raison que la RT 2012 a fixé une perméabilité à l’air maximum (pour un logement individuel neuf) de 0.6 m3m3/h/m2. Dans le cas d’une maison passive, pour laquelle l’exigence est trois fois supérieure, le débit de fuites doit être inférieur à 0,2 m3/h/m2.

Pour contrôler cette étanchéité a l’air on pratique un test d’étanchéité (dit « blower-door test« ) qui permet de mesurer la quantité d’air rentrant dans un bâtiment et de situer les fuites d’air.

Le test de la blowerdoor

Il s’agit d’un test d’infiltrométrie, que l’on appelle habituellement « test de la blowerdoor » ou en français, « Test de la porte soufflante« . Il est obligatoire à la fin du chantier de construction en RT 2012.

blower door

Il s’agit d’une porte équipée d’un ventilateur qui permettra de mettre la maison sous pression (50pa).  Il permet de vérifier la quantité d’air qui rentre ou sort du bâtiment par des défauts de l’enveloppe (murs extérieurs). Avant le test, tous les éléments de ventilation (entrée d’air, gaines de ventilation…) doivent être bouchés et les portes intérieures doivent rester ouvertes.

Comment ça marche ?

La porte d’entrée est remplacée par une porte soufflante munie d’un gros ventilateur. Une fois le ventilateur en marche, une surpression (ou une dépression) s’établit à l’intérieur de la maison par rapport à la pression extérieure.

La différence de pression est maintenue par le ventilateur à 50 Pa pendant que l’opérateur procède à la recherche et à la localisation des infiltrations selon différentes techniques.

test blower door

En cas de résultats négatifs, il sera nécessaire de procéder à un test de contrôle pour vérifier l’efficacité des correctifs apportés. Il faut savoir que lors de ce second test, de nouvelles fuites, passées inaperçues lors du premier, peuvent apparaître. En effet, l’air sort en priorité par les grosses fuites. Une fois celles ci corrigées, le test peut révéler des fuites plus petites mais qui risquent cependant d’impacter le résultat du test.

D’où proviennent les fuites ?

Dans la plupart des cas, les fuites proviennent des éléments suivants :

sources de fuites

– Les liaisons façades et planchers : liaison mur / dalle sur terre plein, liaison mur / dalle ou plancher en partie courante…

– Les menuiseries extérieures : seuil de porte palière, seuil de porte fenêtre, liaison mur / fenêtre au niveau du linteau…

– Les équipements électriques : interrupteurs sur paroi extérieure, prises de courant sur paroi extérieure…

– Les trappes et les éléments traversant les parois : trappe d’accès aux combles, trappe d’accès aux gaines techniques…

étanchéité à lair

Qui peut effectuer le test d’infiltrométrie ?

Pour les mesures à réception servant à l’obtention de l’attestation RT2012, l’opérateur doit être titulaire d’une certification Qualibat (qualification 8711).

Ce contenu a été publié dans RT2012. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Tout savoir sur le test d’étanchéité à l’air

  1. Ping : Aération et RT 2012 - Construction Maison BBC RT 2012 Aix en ProvenceConstruction Maison BBC RT 2012 Aix en Provence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de prouver que vous n\\\'êtes pas un robot en complétant l\'addition ci dessous. * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.