RT 2012 : un premier bilan

RT 2012Depuis trois ans, l’association Promotelec analyse les retours d’expérience sur les constructions basse consommation. Elle étudie cette année pour la première fois les évolutions liées à la RT 2012, entrée en vigueur le 1er janvier 2013.

RT 2012 : le béton revient

L’étude pointe un recours plus important au béton pour les bâtiments labellisés RT 2012. La proportion en maison individuelle passe de 32,5% pour la RT 2005 à 43% pour la RT 2012. Le bois a lui aussi progressé dans le bâti et représente même 18% des matériaux utilisés pour les maisons individuelles (contre 11,9% pour les logements BBC RT 2005). L’utilisation de la brique a, quant à elle, tendance à diminuer et les ossatures métalliques ont pour leur part disparu des constructions.

promotelec1

promotelec2

Isolation thermique

Les maîtres d’ouvrage ont tendance à privilégier à nouveau l’isolation thermique par l’intérieur par rapport à l’isolation par l’extérieur, alors que son utilisation avait été réduite pour les BBC RT 2005.

promotelec5

Solutions énergétiques nouvelles

En l’espace de quelques années, les solutions énergétiques pour le chauffage et l’eau chaude ont évolué afin de se conformer à la consommation maximale d’énergie autorisée par les labels. Quand la RT 2005 acceptait un maximum de 250 kWh/m²/an, le BBC RT 2005 préconise un maximum de 50 kWh/m²/an alors que la RT 2012 l’impose.
De nouvelles solutions sont donc apparues, comme la pompe à chaleur double service et la chaudière hybride. Les énergies renouvelables poursuivent leur développement : raccordement aux réseaux de chaleur, solutions biomasse et systèmes thermodynamiques.

promotelec3

promotelec4promotelec7

promotelec8

Consommation d’énergie : un bilan encourageant pour l’avenir

L’association Promotelec note qu’un tiers des maisons individuelles labellisés RT 2012 bénéficient d’un bâti bioclimatique, 20% supérieur au niveau règlementaire. Elle estime également que 33% des maisons individuelles atteignent une consommation d’énergie primaire inférieure de 10% au maximum imposé.
Promotelec considère toutefois que ces retours d’expérience devront être confortés par de nouveaux résultats. Mais selon l’association, ces éléments démontrent que l’engagement vers la réglementation bâtiment responsable 2020 (RBR 2020) pourra se faire à coût maîtrisé et abordable.

Lire toute l’étude

Ce contenu a été publié dans RT202. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de prouver que vous n\\\'êtes pas un robot en complétant l\'addition ci dessous. * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.