Quel système de chauffage pour la RT 2012 ?

rt 2012Depuis janvier 2013, la RT 2012 s’applique à  toutes les nouvelles constructions de bâtiments à usage d’habitation et impose des seuils de performances thermiques ainsi que le recours à des énergies renouvelables.

Si les seuils de consommation retenus  par la RT 2012 sont impératifs, la solution retenue pour les atteindre reste une affaire de choix, certains critères pouvant être favorisés. Provence Maisons vous propose de faire le point sur les options possibles.

Nota fin 2015 : Cet article étant le plus lu de ce blog, nous en avons fait une mise à jour que vous pouvez lire ici : Mise à jour article chauffage et rt 2012 

La RT 2012

La RT 2012 prévoit que les constructions neuves ne doivent pas dépasser une consommation d’énergie de 40 kWh/m²/an dans les départements bordant la Méditerranée.En plus de cette exigence de base, la RT 2012 impose des exigences supplémentaires comme :

– des exigences spécifiques d’efficacité énergétique pour : le bâti, le chauffage, le refroidissement et l’éclairage artificiel.

– l’obligation de traitement des ponts thermiques ou de la perméabilité à l’air des logements neufs.

–  l’obligation d’utiliser au moins une énergie renouvelable en maison individuelle

– une surface minimale de baies vitrées correspondant à 16 % de la surface des murs

– l’utilisation d’énergie produite de façon locale

De nombreux paramètres influent sur la consommation énergétique d’une maison, comme l’orientation, les choix architecturaux, les ouvertures, l’isolation et les menuiseries extérieures, et bien sûr la production d’eau chaude sanitaire et le chauffage.

Quel chauffage en RT 2012 ?

Les systèmes de chauffage se différencient par un certain nombre de critères, parmi lesquels :

–       l’énergie primaire utilisée : électricité, gaz, bois…à laquelle est attribué un coefficient qui rentre dans le calcul de la performance énergétique du bâtiment.

–       la manière dont cette énergie primaire est transformée en chauffage : chaudière, poêle à granulés, convecteur…

Il faut noter que le recours à l’électricité est pénalisé par la RT 2012, par rapport à d’autres énergies comme le gaz ou le bois.

En Provence, dans une maison RT 2012 très bien isolée, le chauffage ne fonctionne que deux ou trois mois par an, le poste chauffage ne doit donc pas être surestimé.

La poêle ou la chaudière à bois sont des solutions énergétiques qui permettent de respecter l’obligation d’utiliser des énergies renouvelables tout en bénéficiant d’un coefficient d’énergie primaire de 0.6 (contre 1 pour le gaz et 2.58 pour l’électricité)

Comme la RT 2012 oblige à utiliser un dispositif de régulation automatique du poêle, dont la plupart des poêles à bûches sont dépourvus, on s’oriente donc dans ce cas vers l’utilisation d’un poêle ou d’une chaudière à granulés.

La  chaudière à condensation assure le chauffage et l’eau chaude sanitaire avec un rendement supérieur à 100% et est donc compatible avec les exigences de la RT 2012.

Pour l’utilisation de ressources renouvelées l’utilisation d’une pompe à chaleur est une possibilité. Elle ne nécessite pas d’espace de stockage et elle dispose d’un atout indéniable, elle ne rejette aucun gaz à effet de serre

Enfin le raccordement à un réseau de chaleur contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et favorise les énergies renouvelables.

D’autres solutions de production de chaleur existent comme les puits canadiens ou le solaire thermique.

Le chauffage électrique en RT 2012

Tous ces types de chauffages, bien que très performant sont très peu rentables et ne sont absolument pas une obligation pour atteindre des performances RT2012 dans les régions du bassin méditerranéen.

En effet, la Provence est une région ou les apports d’énergie solaire sont importants. On peut les capter avec de grandes ouvertures en façade sud qui apportent une vraie source de chaleur en hiver.

Grace à cette énergie verte et surtout gratuite il est possible de se tourner vers des systèmes de chauffage, sans doute moins performant mais non sans qualités, tel que le chauffage électrique.

Bien que pénalisés par le système de coefficient de la RT 2012, les chauffages électriques tout comme les panneaux rayonnant bénéficient de nombreux atouts comme le faible coût d’installation, leur réactivité et leur faible inertie. Ils constituent des investissements vraiment très rentables lorsqu’ils sont associés à une isolation performante, comme on peut le voir dans le tableau ci dessous.

Pour une maison de 100m² Panneau rayonnant Pompe à chaleur avec split Différence entre les 2 systèmes
Investissement 2000 € 8000 € -6000 €
Consommation annuelle 200 € 80 € +120 €
Entretien /an 0 € 50 € -50 €
Cout mensuel 16 € 11 € +4 €

Comme le montre ce tableau, pour rentabiliser  l’investissement dans une pompe à chaleur, il faut environ 85 ans. La durée de vie d’une pompe à chaleur étant de 15 ans au maximum, l’investissement ne peut pas être amorti.

L’isolation de la maison fait toute la différence

Pour conclure, il peut sembler difficile de dire qu’actuellement le chauffage électrique est l’investissement le plus rentable, à l’heure où les prix de l’électricité s’envolent.

Mais nos esprits ont été conditionnés par notre expérience de maisons mal isolées voire pas isolées du tout.  Or il y a un véritable gouffre entre les maisons construites en 2000 et  les maisons construites de nos jours. Pour aller plus loin, il y a même un véritable gouffre entre les maisons construites avant janvier 2013 (non BBC) et les maisons RT 2012.

Une mise à jour de cet article a été publiée en décembre 2015. Lire ici.

Pour choisir le système qui correspond le plus à vos attentes et à vos moyens nous pouvons étudier toutes ces solutions avec vous. N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations sur cette réglementation peu accessible et technique.

Bruno Guerra de Provence Maisons

Contact : contact@provence-maisons.fr

Tel : 04 42 12 38 97

107 réponses sur “Quel système de chauffage pour la RT 2012 ?”

  1. Bonjour

    Je fais construire une maison de 90m2, sur bordeaux.

    Pour le même prix, on me laisse le choix entre : le t-one de chez aldes et l’atlantic zone control

    Gainable classique ou plénum ?

    Merci de vos réponses

    1. Bonjour,

      Peu de différence en termes de fonctionnalités et de confort.
      Le T-One par plenum correspond à l’ancien ‘Ribo’ qui a une longue expérience dans cette application.
      Le Zone Control d’Atlantic n’est que le système de distribution et de commande, mais peut être couplé à une PAC Air-Air Atlantic.

      Le principal critère est la disposition de la maison : Plain-Pied ? étage ?
      un couloir de distribution central ?
      Si maison à étage avec une distribution aisée de toutes les pièces RdC par le plenum du couloir unique, alors le T-One sera un peu moins cher. Le plafond du couloir sera rabaissé. L’unité intérieure sera au RdC dans le volume habitable.
      Si maison de plain-pied ou 2 couloirs éloignés, alors le gainable classique est préférable. L’unité intérieure sera dans les combles. S’il faut traiter des pièces sous un étage, soit on descend un (des) coffres depuis les combles étage, soit on réhausse le RdC pour avoir de la hauteur disponible sous plancher d’étage.

      En cas de distribution directement en plenum, attention de ne rien passer d’autre dans ce plenum (éclairage, …)

      Cordialement, Bruno Guerra

  2. Bonjour,
    Je fais actuellement construire dans le 37 (zone H2b – maison de 200m²) et j’aimerai installer une PAC air/air réversible multisplit, cependant mon maître d’oeuvre me dit que ce n’est pas possible car ce système est considéré comme une climatisation réversible et donc très pénalisant dans le calcul de la RT2012..il me conseille donc une PAC air/eau avec plancher chauffant RDC (120m²) et étage (80m²)..donc gros budget chauffage (sans clim en plus…)
    Descriptif projet :
    Maison rectangulaire avec garage accolé – Baies vitrées côté sud…
    Plancher UP23 (car à la base plancher chauffant)…modifiable
    Murs : parpaing + GR32 en 140mm
    Combles : 400mm de laine de verre (2 x 200)
    ECS : Chauffe- eau thermodynamique Yutampo (split) ou équivalent
    Double-vitrage : Uw=1.3w/m².k
    Volets-roulants partout avec centralisation…
    Pensez- vous que le M-O a raison ou que ça peut être envisageable de passer sur une PAC air/air réversible..?
    Merci d’avance,
    Cordialement,

    1. Bonjour,

      Ce que vous dit votre Maître d’œuvre est vrai.
      La règlementation considère qu’il est normal de chauffer une maison à 19° quand il gèle dehors, mais qu’il est immoral de rafraichir une maison à 25° quand il fait 39° dehors. Ainsi, sur un fondement philosophique que personnellement je ne comprends pas, la règlementation pénalise l’utilisation d’une climatisation.
      Votre bureau d’étude thermique ou votre constructeur va probablement vous proposer de considérer que votre PAC est « bloquée en chaud seul », c’est-à-dire que son paramétrage ne fonctionne pas en climatisation.
      Tous les fabricants de PAC Air/Air (tous asiatiques) ont développé un petit système pour que, à l’installation, le système ne puisse faire que du chaud.
      Ils ont d’ailleurs tenté en vain de comprendre pourquoi la France seul pays au monde demandait ce développement. Quoi qu’il en soit il est ensuite très simple de modifier le paramétrage pour climatiser en été.

      Donc plutôt qu’un plancher chauffant coûteux, peu réactif avec une réaction lente due à sa forte inertie, je vous conseille de rester sur une PAC Air/Air multisplits. Vous préciserez à votre fournisseur de PAC que vous voulez recevoir une PAC bloquée en chaud seul, ce que vous indiquerez à votre BE Thermique qui supprimera la pénalisation de la clim. Le contrôle de conformité RT2012 en fin de chantier pourra éventuellement (très rare) vérifier que votre PAC est bien bloquée en chaud seul.
      Après installation, si vous choisissez l’été suivant de modifier le paramétrage pour bénéficier de la clim ce sera votre décision.

      Votre Maître d’œuvre peut m’appeler pour en discuter.
      Cordialement, Bruno Guerra
      0777073497

      1. Bonjour,
        Merci pour votre réponse…C’est gentil de prendre le temps..!
        Je pense exactement la même chose concernant les aberrations de la RT2012 et les PAC air/air réversibles, mais mon Maître d’oeuvre persiste et pense que, même bloquée en chaud, cela ne passera pas au niveau de l’étude thermique car les thermiciens ne sont pas dupes et qu’ils savent pertinemment que c’est pour faire de la climatisation par la suite…
        Je vais donc solliciter un thermicien indépendant en espérant qu’il arrive à faire passer ce système de chauffage dans le calcul de l’étude…
        Cordialement,

  3. Bonjour
    Mon projet maison neuve dans ain (01) plaint pied je souhaiterais savoir si le chauffage reversible air air 7.1kw froid et 8kw chaud cop 3.94 rentre dans la rt2012 merci par avance

    1. Bonjour,

      Un équipement de chauffage considéré isolément ne permet pas de répondre à la RT2012.
      Une pompe à chaleur Air/Air avec un Cop de 3.94 est un équipement performant et forcément compatible avec une maison conforme à la RT2012, mais ne rend pas la maison conforme à lui seul.

      La règlementation considère qu’il est normal de chauffer une maison à 19° quand il gèle dehors, mais qu’il est immoral de rafraichir une maison à 25° quand il fait 39° dehors. Ainsi, sur un fondement philosophique que personnellement je ne comprends pas, la règlementation pénalise l’utilisation d’une climatisation.
      Votre bureau d’étude thermique ou votre constructeur va probablement vous proposer de considérer que votre PAC est « bloquée en chaud seul », c’est-à-dire que son paramétrage ne fonctionne pas en climatisation.

      Tous les fabricants de PAC Air/Air (tous asiatiques) ont développé un petit système pour que, à l’installation, le système ne puisse faire que du chaud.
      Ils ont d’ailleurs tenté en vain de comprendre pourquoi la France seul pays au monde imposait ce développement. Quoi qu’il en soit il est ensuite très simple de modifier le paramétrage pour climatiser en été.

      Cordialement, Bruno Guerra
      0777073497

  4. Bonjour,

    Merci pour votre article qui nous a aidé dans notre réflexion pour notre projet.

    Nous allons faire construire dans le Var une maison de 84m² r+1 avec garage intégré et isolé et mitoyenne par un coté (garage et étage).
    Au sud : garage, entrée, fenetre cuisine et 2 fenetres étage.
    Ouest : grande baie vitrée de 3m
    nord : 2 fenêtres rdc et 2 étages.

    Le constructeur nous proposait d’installer le système T-one mais nous trouvions cela cher.
    Etant donné que nous sommes dans le sud et que la maison est censée être bien isolée, nous préférerions éviter un système de chauffage coûteux.
    Le constructeur nous propose donc une PAC avec clim (que nous basculerons en réversible pour les chaleurs dété) en bas et panneaux rayonnants + seche serviette en haut.
    Cette configuration est-elle la plus judicieuse ?

    Vous expliquez dans vos articles qu’une PAC ne peut pas être rentabilisée, qu’il n’est pas forcement nécessaire d’avoir une clim pour le froid si la maison est bien isolée et que l’électricité peut être une bonne alternative économique.

    Sachant que nous n’avons pas énormément de place au rdc à cause du garage intégré obligatoire (nous avions pensé intégrer le système de chauffage en le coffrant dans la cuisine car j’ai peur que le permis de construire ne soit pas accordé si nous indiquons le mettre dans le garage à cause de la place pour la voiture) et que nous ne souhaitons pas avoir de gaz dans la maison.

    Quel système économique nous conseillez-vous

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Cordialement

    1. Bonjour,

      Je suis d’accord avec tout ce que vous écrivez, sauf que je ne comprends pas la phrase « nous avions pensé intégrer le système de chauffage en le coffrant dans la cuisine car j’ai peur que le permis de construire ne soit pas accordé si nous indiquons le mettre dans le garage à cause de la place pour la voiture et que nous ne souhaitons pas avoir de gaz dans la maison » : c’est quoi le « système de chauffage » ? Quand vous parlez de gaz, c’est pour du gaz de chauffage/cuisson ? ou du gaz frigo d’une PAC ?

      Oubliez le T-one qui ne se justifie pas dans votre situation.

      Qu’avez-vous prévu pour l’eau chaude ? probablement un chauffe-eau thermodynamique de type Split (Hitachi Yutampo ou Atlantic Calypso2 ou Thermor Aéromax Rt+) qui est très efficace et nécessite une unité extérieure.

      Si vous optez pour une Pac Air-Air Split au RdC, qui est une solutions confortable car permet de rafraichir l’été et libère la place des panneaux radiants sur les murs, alors vous aurez une seconde unité extérieure à placer. à voir si le règlement d’urbanisme exige de dissimuler ces unités extérieures.

      Dans votre cas, architecture très ramassée et mitoyenne, si vous avez une bonne isolation (R>5 en plancher bas, R>4,5 en murs, et R>8 en plafond sous comble) vous aurez très peu de déperdition en hiver et vous consommerez moins de 200€/an pour le chauffage. La Pac Air-Air vous ferait économiser environ 100€/an … Que vous dépenserez pour climatiser en été si vous ne faites pas attention.

      En été, si vous prenez soin de fermer les fenêtres et volets aux heures les plus chaudes, vous n’aurez pas besoin de rafraichissement. Mais si vous aimez garder la baie du séjour ouverte tout le dimanche alors il fera très chaud le dimanche soir …
      Et attention à cette baie de 3m à l’Ouest : le soleil en fin de journée d’été y pénètre facilement et apporte des calories inopportunes = prévoyez une protection solaire saisonnière (store, treille, …).

      Cordialement, Bruno Guerra
      0777073497

      1. Bonjour et merci pour votre réponse rapide.

        Par système de chauffage, j’entendais le ballon thermodynamique ou ce genre d’élément. Nous voulons placer cet élément dans la garage et vu la place que cela prend (plus assez de largeur pour faire passer une voiture par la suite (le garage ne servira pour nous que de salle de rangement), j’avais peur que la mairie fasse cette remarque et refuse le permis pour cette raison car le garage ne pourrait servir de place de stationnement pour la voiture : ce qu’impose la mairie.
        Le constructeur nous a expliqué que ce genre d’info ne figurait pas sur les plans fournis.
        Je pensais que le gaz chauffage/cuisson était le même pour une PAC en fait. C’est pour ça que nous ne voulions pas de gaz dans la maison.

        Donc notre système est une clim en bas, il n’y a pas de panneaux rayonnant donc je ne sais pas à quoi cela correspond (pac air air ?), il y aura en tous cas deux unités sur le mur extérieur. Le constructeur (maison france confort) nous parle de ballon thermodynamique et de PAc donc je suis un peu perdu).
        Concernant l’isolation des murs, je ne sais pas à quoi cela correspond. Je sais juste pour le moment que ce serait en agglo et que cela fait 36cm d’épaisseur et que la maison dépasse ce qu’impose les normes RT2012. Je dois en savoir plus d’ici peu.
        Pour ce qui est de fermer les volets aux horaires chaudes et ensolleillés, je ne pense pas que nous serons assidu :).

        Cette solution qui nous est proposée semble à priori être un bon choix ?.

        Une nouvelle fois merci pour vos articles en tout cas.
        Cordialement

  5. Bonjour

    Très intéressant votre site et vos commentaires. Je suis en train de déterminer mon projet de construction à Lyon 04.

    Je me pose des questions sur quelle chauffage, isolation et ventilation choisir.

    On a pas accès au gaz. On est en maison individuelle. Maison de r+1 et cave habitable, installé sur un site pentu, avec 20m2 pour la cave construit en agglo, rdc de 65m2 et étage de 55m2 en mob.

    Avec quelle produit et Combien de centimètre je prévoit de isoler mes murs, sols et toits, on a pas de combles perdu. Et comment je chauffe ma maison, en sachant on a prévu un piscine à chauffer de 30m2.

    Et bien sûr on a un budget limité.

    Après beaucoup de lecture je m’oriente vers un chauffe eau thermodynamique, et un PAC Air-eau pour chauffage avec des radiateurs basse température et piscine, et un vmc de simple flux. Les pro de coins me proposent plutôt de PAC Air-eau pour faire chauffer eau et chauffage maison au sol et piscine. Vmc Double flux.

    Merci de vos conseils

    1. Bonjour,

      Chauffe-eau thermodynamique : très bien; préférez un Split (une unité extérieur et ballon à l’intérieur), Modèle Hitachi Yutampo ou bien Atlantic
      Calypso2 ou bien Thermor Aéromax Rt+ (les meilleurs COP et facilités d’installation en dénivellation)

      Aucun intérêt pour une VMC double flux en maison individuelle à Lyon : Que des surcoûts et pas d’économie d’énergie.

      Pour le chauffage de la maison, préférez une PAC Air-Air qui est bien plus réactive (quelques minutes) qu’une Air-Eau + chauffage sol (quelques heures) ou Air-Eau + radiateurs (quelques dizaines de minutes), et c’est moins cher.
      Les multisplits actuels ont un design discret dans les pièces.
      Pour la piscine je ne connais pas. J’aurais tendance à séparer le l’installation maison car des objectifs différents, des cycles distincts et un dimensionnement spécifique.

      Pour l’isolation des planchers bas : Up<0,2 = R>5 (poutrelles + hourdis
      polystyrène)

      Pour l’isolation des murs : Agglo + Laine de Verre Gr32 épaisseur 14cm (+menuiseries performantes)

      Pour la toiture : panneaux bois+polystyrène, type QuickCiel ou trilatte ou fibratech, Up0,11 = R=9 (c’est cher et épais)

      Cordialement, Bruno Guerra
      0777073497

  6. Bonjour,
    Nous sommes sur Nantes en zone h2b et nous en sommes en réflexion de notre future maison de plain pied orientée sud, garage au nord, aucune baie au nord,
    Nous sommes tentés par une PAC AIR AIR Multisplit gainable .
    Actuellement dans notre maison de 1978 nous avons adjoint à notre chauffage électrique dans notre séjour un monosplit mais qui souffle et brasse l’air, ce qui est fort désagréable (en plus du bruit).
    Est-ce que ce sera la même chose avec la Multisplit gainable. Imaginez d’avoir l’air en pleine figure quand on dort !
    Merci de votre réponse

    1. Bonjour,

      Multisplit et Gainable sont contradictoires.
      Un multisplit est un équipement composé d’une unité extérieure et de plusieurs unités intérieures posées dans les pièces à traiter (comme vous avez aujourd’hui votre monosplit).
      Un gainable est composé d’une unité extérieure (qui peut être identique à la
      précédente) et de une (ou exceptionnellement plusieurs) unités intérieures posées généralement en combles (sauf système RIBO) et raccordée à des gaines qui distribuent l’air traité par des grilles en plafond des pièces (ou en plenum dans le couloir par des grilles au-dessus des portes des pièces).

      Un gainable coûte plus cher qu’un multisplit mais est plus esthétique (pas de console protubérante dans les pièces).
      Les 2 offrent les mêmes fonctions et mêmes performances (régulation par pièce, …).
      Le Gainable est particulièrement adapté aux maisons de plain pied (combles perdus permettant de distribuer partout).

      En rafraichissement, Multisplit et Gainable déshumidifient l’air, ce qui pourrait refermer un peu les grilles d’entrée d’air hygrosensibles (HygroB) si vous en avez et donc réduire le flux de renouvellement d’air. Ce phénomène ne peut se produire que l’été et les conséquences sont alors peu sensibles.

      Un Multisplit recircule l’air dans la même pièce.
      Un gainable souffle dans les pièces l’air repris dans une partie commune (couloir). Cela peut contrarier le fonctionnement de la VMC : c’est ce que disent les fournisseurs de VMC qui imposent (avec l’appui d’un avis technique CSTB) que le gainable soit de leur même marque. Personnellement je ne crois pas que l’air qui circule reconnaisse la marque de la VMC et celle du gainable. Ce n’est qu’un mauvais argument marketing+règlementaire, mais si vous voulez être absolument conforme alors choisissez marque gainable = marque VMC. Sinon ça marche aussi, comme il y a 5 ans avant que les fabricants sortent ces avis techniques.

      En tous cas, multisplit ou gainable, vous n’aurez pas les inconvénients de votre Split actuel dans votre maison de 1978, grâce à la bonne isolation de votre maison neuve. Dans une maison RT2012 il faut pour chauffer (ou rafraîchir) quasiment 10 fois moins de calories (ou frigories) que dans une maison de 1978. Donc une vitesse d’air beaucoup plus faible (moins de 3m/s) donc pas de bruit (20 à 25dB) et pas de courant d’air dérangeant.

      Quand on dit régulation par pièce, attention : un thermostat maître (celui du séjour) va réguler la température de la pièce et commander à l’unité extérieure de fonctionner en chaud ou en froid. Les thermostats des autres pièces réguleront indépendamment les températures de leur pièce avec cette contrainte = si le séjour demande du froid, alors on peut demander plus ou moins de froid dans une chambre, mais pas du chaud. En intersaison ça peut être (rarement) frustrant.

      Cordialement,
      Bruno Guerra.

  7. Bonsoir

    En projet de construction en Alsace (67) d’une maison de 118m2 sur deux étages avec chauffage au sol au RDC et convecteurs au 1er avec ECS thermodynamique. Maximum d’ouvertures orientation sud. Que me conseillez vous en RT 2012 ?
    L’architecte me propose un poêle
    à granulés comme énergie renouvelable mais je n’en suis pas fan (ventilation, poussières, stockage granulés…). Je pensais à un poêle à bois mais il me dit qu’il faut que le système soit programmable… Je ne comprends pas trop pourquoi… Il me propose sinon un split. Je crois savoir que c’est un climatiseur. Quels avantages/inconvenients/entretien ? Est ce comme une PAC air-air ? Ou mettre les splits : dans quelles pièces q?

    1. Bonjour,
      Si vous avez un chauffage au sol au RdC et des convecteurs (?? Préférez des panneaux rayonnants ou radiants) à l’étage, vous n’avez pas besoin d’un autre système de chauffage : ni poêle, ni split ni PAC.
      Je vous suggérerais de remplacer votre plancher chauffant (par chaudière ou PAC Air/Eau ?) par une PAC Air/Air sous forme de multisplit en RdC : ça coûte bien moins cher à l’installation, ça ne coûte pas plus cher à l’usage, ça régule plus précisément et plus rapidement qu’un plancher chauffant (et accessoirement ça peut climatiser en été).
      Dans ce cas, vous mettez 1 split dans chaque pièce fermée du RdC (bureau,
      chambre) et 1 ou 2 dans le séjour selon sa taille et sa configuration. Aucun en cuisine ni WC ni couloir.
      Un Multisplit a 1 seule unité extérieure et 2 à 5 unité intérieures.
      Cordialement,
      Bruno Guerra

  8. Bonjour,
    Super site, on apprend beaucoup de choses en lisant ! 🙂
    Actuellement en plein projet de construction dans le Sud de Bordeaux, j’aurais aimé avoir votre avis sur le système de chauffage et énergie à utiliser, sachant qu’il n’y a pas de gaz.
    C’est un petit logement (T3) de 65m², orienté sud. Etant donné la petite surface et mon budget limité, quelle est la meilleure option selon vous ?
    Merci d’avance et excellente fin de journée,
    Cdlt.

      1. Merci pour votre réponse !
        En isolant bien, les panneaux rayonnants suffisent donc pour respecter la norme RT2012 ?
        Et un chauffe-eau électrique serait conforme également ?

        Merci pour votre retour,
        Cdlt.

        1. 1. C’est possible, je le fais régulièrement en zone H3, mais à confirmer pour votre cas par un BE Thermique.
          2. Un CE Thermodynamique apporte la part d’énergie renouvelable exigée.

          Cordialement,
          Bruno Guerra

  9. Bonsoir , je suis un peu perdu dans les systèmes de chauffage, nous allons faire construire une maison de 100 m2 proche de Toulouse .
    Vide sanitaire hourdis isolants up=0.19 traitement des ponts thermiques avec solution kaliwatt
    Mur ext brique r=1.4+isolation r=4,1(ep.12+1,3cm)
    Plafond droit isolation soufflée r=9(ep. 40.5cm)
    Vous en pensez quoi ont ma parle du système t one.

    1. Bonjour,
      Votre maison est très bien isolée = félicitations. Si vous êtes bien orienté avec des baies au Sud vous aurez besoin de peu de chauffage.
      – Si vous ne souhaitez pas de rafraîchissement en été (et grâce à votre isolation vous n’en aurez pas besoin si vous fermez vos menuiseries aux heures chaudes), si vous ne souhaitez pas dépenser plus que nécessaire, et si vous acceptez d’avoir des émetteurs muraux, alors optez pour des panneaux rayonnants (type Atlantic Solius ou équivalent) : aucun entretien, très économique, faible investissement, très réactif (régule à 0,5°C sans délai de réaction)
      – sinon, choisissez une PAC Air/Air, avec plusieurs options :
      – MonoSplit en séjour et panneaux rayonnants en chambres : un bon compromis économique, mais on voit toujours les émetteurs
      – Multisplits en séjour et chambres : un grand confort, mais on voit toujours les émetteurs
      – Gainable en séjour et chambres = un peu plus cher mais on ne voit plus les émetteurs : on a une grille en plafond dans chaque pièce + une grille de reprise dans le dégagement
      – Système Aldes T.One = équivalent au précédent, mais plus intéressant pour les maisons à étage; Mais ne choisissez pas l’option PAC pour faire des économies : dans votre situation l’investissement supplémentaire ne sera jamais remboursé.
      Dans les 3 derniers cas, chaque pièce régule sa température indépendamment, sauf que en intersaison, si le séjour est en rafraichissement, les chambres peuvent choisir leur température en rafraichissement mais pas en chauffage.
      Dans les 2 derniers cas, la PAC peut être couplée au chauffe-eau et/ou à la VMC, mais je ne vous le conseille pas.
      Je pense préférable de conserver les fonctions indépendante : 1 Chauffer/rafraichir la maison; 2 Chauffer de l’eau; 3 Ventiler la maison; car ces besoins ne sont pas synchronisés et les équipements indépendants sont optimisés pour leur fonction propre.
      – Une VMC Aldes Simple flux hygro B Microwatt
      – Un chauffe-eau thermodynamique Hitachi Yutampo ou bien Atlantic Odyssée Split

      Cordialement,
      Bruno Guerra

  10. Bonjour,

    Chaque réponse est très bien détaillée, la maîtrise technique et l’expérience semblent ne faire aucun doute !

    A mon tours de vous solliciter pour le projet d’ « autoconstruction hors gros oeuvre » que nous avons avec ma compagne 🙂

    Notre projet :

    – Situation de la maison : Cestas (33610)
    – Plein pied en L de 150m²

    Surfaces vitrées:
    – Totale : 27.78 m²
    – Nord : 2.46 m² soit 9%
    – Est : 3.72 m² soit 13%
    – Ouest : 6.12 m² soit 22%
    – Sud : 15.48 m² soit 56%

    Surfaces vitrées / Surface Habitable = 27.78/150 = 18.5%

    [img]http://pix.toile-libre.org/upload/thumb/1491051064.png[/img][/url]

    En termes de baie vitrée, nous ne souhaitons pas investir dans du triple vitrage suite à de nombreuses lectures qui mettent en évidence le très faible retour sur investissement.

    Pourriez-vous nous aiguiller d’avantage sur l’isolation et les appareils à installer afin de respecter la norme RT2012 (En sachant que nous souhaitons installer les appareils nous même donc pas de main d’oeuvre).
    De plus, avez-vous une idée de la différence de prix entre du parpaing et de la brique en terme de materiel et de tarif main d oeuvre ?

    En vous remerciant par avance de vos réponses.
    Passez une excellente journée 🙂
    Thony

    1. Bonjour,
      Vous êtes en zone Thermique H2C, à la météo assez clémente.
      Par les ouvertures que vous avez prévues, vos apports solaires seront très favorables.
      Le triple vitrage n’a aucun intérêt dans votre région où les températures extérieures ne sont jamais très froides. Le seul emplacement où un triple vitrage serait envisageable serait sur un châssis fixe (pour le poids) en façade Nord (où le triple vitrage ne fait pas perdre trop d’apports solaires car il y en a peu de toutes façons).
      En général, construire un mur en brique revient plus cher que le faire en parpaing. L’écart varie selon les usages locaux. Et si vous choisissez des briques très isolantes, ce sera encore bien plus cher.
      Personnellement, je préfère séparer les fonctions : un mur en parpaing pour une structure robuste dans laquelle il est facile de sceller (la brique a tendance à éclater), et une isolation rapportée importante.
      Pour l’isolation, vous pouvez prévoir 14cm de laine GR32 en doublage intérieur des murs extérieurs, soit une épaisseur totale de 16cm avec le placo, ce qui correspond au maximum des tapées des menuiseries proposées couramment sans plus-value.
      Si vous voulez faire des simulations, voici un tableau des performances isolantes des matériaux :

      Matériau Lambda épais cm U R Part
      Plaque plâtre 0,310 1,3 23,8 0,042 1%
      Air 0,025 0,7 3,6 0,280 5%
      Laine Verre rouleaux 0,032 14 0,2 4,375 86%
      LdV Vrac 0,045 0
      Laine Roche 0,035 0
      LdR Vrac 0,046 0
      Polystyrène 0,030 0
      Polyurethane 0,023 0
      Ouate de cellulose 0,037 0
      Laine de mouton 0,040 0
      Laine de bois 0,056 0
      Laine de lin 0,037 0
      Laine de chanvre 0,039 0
      Laine de coton 0,040 0
      Liège 0,038 0
      Perlite 0,027 0
      Verre cellulaire 0,035 0
      Béton 0,920 0
      Parpaing 0,870 20 4,4 0,230 4%
      Parpaing en poncePouzz 0,198 0
      Brique creuse 0,435 0
      Brique isolante PV4G 0,178 0
      Brique Monomur 0,123 0
      Béton cellulaire 0,107 0
      Thermopierre 0,107 0
      Enduit 0,800 1,5 53,3 0,019 0,4%
      Chape ciment 2,000 0
      Carrelage 1,000 0
      Rsi mur 0,077 1 7,7 0,130 3%
      Rsi plafond 0,100 0
      Rsi plancher 0,059 0
      Rse 0,250 1 25,0 0,040 1%
      Autre 1,000 0
      Global Paroi 0,073 37,5 0,2 5,12 100%

      Pour rappel : U=Lambda/épaisseur ; R=1/U ; dans une paroi, les R des couches s’ajoutent.
      Attention : la lame d’air du doublage n’est pas prise en compte dans les études thermiques.

      Pour un Plain-Pied, l’isolation du plancher (Up19 ou Up15, avec rupteurs totaux) et du plafond en comble (36cm ou 40cm de Laine de verre soufflée) sont particulièrement importantes.

      Après ça, le système de chauffage n’a plus beaucoup d’importance. Choisissez un système réactif (évitez plancher chauffant et émetteurs à inertie = il reste les panneaux rayonnants et les PAC Air/Air)

      Cordialement, Bruno Guerra

  11. Bonjour
    Je suis sur le point de faire construire une maison rt2012 de 130m2
    Dans le sud de l’Ardèche.son orientation est plein sud.
    Pendant quelques années cette maison sera une résidence
    secondaire pendant quelques années qui deviendra principale
    à notre retraite
    Nous allons y venir le plus souvent possible hiver
    Comme été
    pouvez vous me conseillé sur le type de chauffage et climatisation
    Merci
    À savoir qu’on aimerait avoir chaud en arrivant l’hiver !
    Merci

    1. Bonjour,

      Comme type de chauffage, je vous conseille de bien isoler votre maison. Vous trouverez quelques articles sur ce blog qui détaillent comment bien isoler votre maison.
      Dans une maison très isolée, le type de chauffage n’est pas très important : on a besoin d’apporter peu de calories. L’essentiel est d’apporter les calories juste quand il faut pour conserver une température stable et homogène.
      Des panneaux rayonnants sont très réactifs (régulent à 0,1°C près et sans inertie) et très économiques à l’installation et à l’entretien. Les consommations seront de toutes façons faibles (300€/an?) dans une maison très isolée.
      Pour les premières années de résidence secondaire, vous pouvez installer un système de commande à distance à partir de votre smartphone, type Deltadore Tydom1.0, qui coûte environ 200€ttc complet.Vous commanderez ainsi le chauffage la veille de votre arrivée.
      Si vous voulez rafraîchir l’été vous pouvez mettre une clim avec commande à distance (Atlantic + Deltadore) Les bons chauffe-eau thermodynamiques ont une fonction ‘vacance’ qui permet de programmer votre date de retour et donc ne chauffer l’eau que la veille de votre retour.
      Cordialement, Bruno Guerra

  12. Bonjour,
     
    nous avons lancé notre projet de construction d’ une maison de 120/130m² Habitables à Salles(33770) dans le département de la gironde.
    Nous voudrions mettre le paquet sur l’isolation de la maison sachant qu’au niveau du moyen de chauffage nous voudrions nous orienter sur un un puit canadien avec vmc double flux
    Que pensez-vous de ce mode de chauffage air/sol qui nous semble très rentable et économique.
    Nous avons un terrain de 1375m² et nous prévoyons de grandes baies vitrées au sud, des ouvertures à l’est et à l’ouest mais peu ou pas d’ouverture au nord. Exposition de notre terrain: Sud/Nord.
    Nous voudrions aussi associer un poele à bois en appoint à ce mode de chauffage. Est-ce possible avec les normes de la rt2012?
    Que nous conseillez-vous comme mode de chauffage maison + eau svp?
    Quel type d’isolation? épaisseur des murs, des planchers, isolation des combles, double ou triple vitrage, etc…
    Pouvez-vous nous donner le détail svp? Merci.

    Cordialement, Mr Breil.

    1. Bonjour,

      Je pense que puit canadien + VMC double flux, ou c’est très bien fait et ce n’est pas rentable pour 1 maison, ou c’est fait à l’économie et ça ne sert à rien.
      Plus précisément :
      • Pour être efficace un puit canadien doit être très long dans le sol car en milieu d’hiver il aura refroidi sérieusement la terre autour des premières dizaines de mètres qui ne seront donc plus efficaces.
      • Il faut traiter complètement les condensations (en été) avec une collecte des condensats, une petite pompe de relevage, …
      • Une VMC double flux consomme beaucoup plus de courant qu’une simple flux : 2 ventilateurs qui poussent à travers des filtres. Ça prend de la place, ça fait un peu de bruit, il faut un double réseau de distribution, il faut entretenir, …
      J’ai fait une maison avec puit canadien + VMC double flux en 2007, ça a coûté cher, ça fonctionne toujours, mais ça n’apporte rien de significatif, en tous cas pas d’économie proportionnelle à l’investissement nécessaire.
      Je pense que pour une maison dans votre département très tempéré ça n’a aucun intérêt .

      Puit canadien + VMC double flux n’est pas un mode de chauffage : c’est un mode de ventilation. Un système de chauffage est toujours nécessaire.

      Un Poêle à bois en chauffage principal est possible avec la RT2012. Il faut naturellement un poêle étanche et régulé. Ce peut être un poêle à granules/pellets. Attention aux contraintes d’utilisation (stockage du bois ou des pellets, rechargement + nettoyage quotidien, …). Il ne faut pas le choisir pour faire des économies car ça n’en fait pas. Le coût d’installation est élevé (5000€) et le bois/pellets coûte cher aussi. Il ne faut pas le choisir pour un meilleur confort thermique car ça ne chauffe pas très uniformément (rayonnement localisé) et ça ne régule pas très rapidement à la baisse (inertie thermique). La seule raison de choisir un poêle est de vouloir voir la flamme et aimer manipuler du bois et des cendres.

      Donc :

      1° conception bioclimatique : garage au Nord, … mais j’ai l’impression que vous avez bien compris

      2° isolez fortement votre maison :
      • Plancher Up19, ou 15, ou 11, avec rupteurs totaux.
      • Murs agglos + laine de verre GR32 sur 14cm
      • Plafond : 40cm de laine soufflée (comblissimo)
      • Menuiseries performantes (PVC 5 chambres, alu avec rupteur de pont, double vitrage 4/16/4 ou 4/20/4, faible émissivité, avec lame argon, bords chauds). Pas de triple vitrage (qui freine les apports solaires) sauf pour une baie fixe au Nord.

      3° le reste n’a quasiment plus d’importance :
      • Vous n’aurez besoin que de très peu de calories pour chauffer. L’étude thermique indiquera un coût de chauffage de moins de 300€/an. Donc selon d’où viennent ces calories, l’économie potentielle se limite à 200€/an et donc ne justifie aucun investissement de plus de 3000€ surtout s’il entraine de la maintenance.
      • Le confort thermique c’est la stabilité de la température dans l’espace (vous l’aurez grâce à l’isolation forte = pas de paroi froide, pas d’entrée d’air parasite) et dans le temps, ce qui est obtenu grâce à la régulation du chauffage. L’important c’est la réactivité de l’émetteur pour s’adapter instantanément aux conditions : idéalement, le chauffage se déclenche à -0,5° de la consigne, et émet ses calories IMMÉDIATEMENT et se coupe à +0,5° de la consigne et stoppe son émission de calorie IMMÉDIATEMENT. Un poêle ou un plancher chauffant sont incapable d’une telle réactivité.
      • Donc système de chauffage : panneaux rayonnants (le plus économique) ou PAC Air/Air (split ou gainable)
      • Eau chaude par CE thermodynamique Split (type Hitachi Yutampo ou équivalent)
      • VMC simple flux Hygrorèglable B (entrées d’air hygrosensibles)

      L’ITE est intéressante car coupe complètement les ponts thermiques des planchers d’étage, ce qui est intéressant si vous avez plusieurs planchers d’étage, soit >R+2, ce qui est rare en maisons individuelles.
      L’ITE par contre créé des ponts thermiques en haut et en bas des murs, c’est-à-dire au sommet des murs sous toiture et en pied des fondations. Les murs sont à température intérieure et les calories fuient en tête et en pied. Ces ponts thermiques ne sont pas réductibles.
      Donc : L’ITE est pire pour une maison en plain-pied ou R+1, équivalente en R+2, un peu meilleure en R+3 et plus.
      Dans tous les cas l’ITE coûte bien plus cher que le doublage intérieur.

      Je vous conseille séparer les fonctions :
      – Mur = porteur = robuste = agglo
      – Isolation = laine de verre GR32
      Panneaux isolants sous vide ? je ne connais pas

      Cordialement, Bruno Guerra

  13. Bonsoir mr guerre
    Je viens d’acheter une maison de 100m2 de plain pied dans le vaucluse en cours de construction (hors d’eau ) avec de belles ouvertures sud sud est , je suis en pleine réflexion concernant l’isolation à faire pour les murs,,les combles et aussi le plancher car elle est sur radier.Je suis également indécis sur le mode de chauffage, peut être un gainable avec unité air air et peut être installé aussi un poêle à bois au cas où …merci pour tous les conseils que vous pourriez m apporter

  14. Bravo M. Gerra pour votre professionnalisme et votre patience pour répondre aux questions.
    J’ai trouvé des infos intéressantes et des réponses à mes questions: usages pac air/air, séparer le chauffage de la production d’ECS …

    Cdt

  15. Bonjour, ma future maison de 100m2 plain pied se situera à Castres 81…plancher up23, mur brique collée r1.09 doublage gr32 100mm et combles 330 mm Ldv soufflée….Je souhaiterais mettre une PAC air air un split dans salon cuisine de 50m2 et panneaux rayonnante dans les 3 chambres… ecs thermodynamique 200l… Est ce projet est compatible avec la Rt2012… En vous remerciant

    1. Bonjour,

      Vous avez pensé à tout !

      Vous êtes en zone H2C et votre conception correspond bien. La performance thermique de votre maison dépendra aussi de son architecture (décrochés de façade, …) et de son orientation (apports solaires, …).

      Seule une étude thermique vous confirmera la conformité RT2012. Le mieux est de vous adresser à un bureau d’études thermiques local. Ça coûte environ 400€ et vous aurez les déperditions par paroi, les puissances nécessaires par pièce, une estimation de votre consommation.

      Pour une maison de plain-pied, le plancher et le plafond sont particulièrement importants. Vous pourriez pour environ 500€ au total :
      – améliorer le plancher par Up19 (ou 15) avec rupteurs thermiques périphériques, et
      – améliorer le plafond avec 40cm de LdV soufflée, qui contribue aussi au confort d’été.
      Pour le reste, je pense que vous êtes à l’optimum.

      Bonne construction !

      Bruno Guerra

  16. Bonjour,

    Je vais faire construire prochainement. J’aimerai avoir des renseignements:
    On me propose soit:
    – Chaudière à condensation avec citerne gaz et 2 panneaux sur le toit et plancher chauffant
    – Pompe à chaleur avec ballon thermodynamique et plancher chauffant.

    Je ne sais pas vers lequel me tourner: il y a un petit coût supp pour la mais ensuite qu’est ce qui es
    t le plus rentable (conso, entretient et durabilité..)?
    Merci pour votre réponse

    1. Bonjour,

      Le plus rentable est de beaucoup isoler votre maison. Le choix d’équipement a alors moins d’importance.
      Je ne sais pas dans quelle région vous êtes.

      Le système chaudière+citerne impose plusieurs contraintes (entretien, remplissage, encombrement, intervention en toiture, …) et certainement plus cher globalement à terme.
      La pompe à chaleur est plus simple à gérer.
      Je vous conseille de séparer la PAC du plancher chauffant et le ballon thermodynamique indépendant : ce ne sont pas les mêmes températures visées et pas les mêmes saisons d’utilisation.
      Un plancher chauffant aura de l’inertie thermique et ne permettra pas une régulation fine de température au cours de la journée (variation rapide des apports solaires).

      Je vous conseillerais plutôt une PAC Air-Air qui coûte bien moins cher et apporte une réactivité immédiate.
      Cela peut dépendre un peu de votre région/orientation/altitude/ensoleillement.
      Bruno Guerra

  17. Bonjour,
    Je fais construire une maison en Vendée de plain pied de 82M2 habitable, le constructeur ne m’a pas parlé de RT2012, car aucun radiateur n’ai prévu, mais je compte mettre un poêle à pellets dans ma pièce principale qui fait 45M2. Est-ce que ma maison sera quand même en RT2012 et faut-il que je rajoute des radiateurs dans les chambres et SDB?
    Merci

    Cordialement

    1. Bonjour,

      Vous devez avoir un chauffage de chaque pièce.
      Dans une petite maison qui s’y prête on peut considérer une circulation d’air entre le séjour chauffé par un poêle et les chambres, mais cela reste théorique car la régulation de température est pratiquement impossible.
      Cependant, pour votre confort, je vous conseille quand même de prévoir un système de chauffage secondaire dans les chambres (panneaux rayonnants thermostatés ex : Atlantic solius).
      Vous devez aussi installer un chauffage dans votre salle d’eau (sèche-serviettes ou bien petit rayonnant ou petit soufflant).

      Meilleures salutations,
      Bruno Guerra
      0777073497

  18. Bonjour,

    Je viens à mon tour solliciter votre aide car je suis perdue.
    Nous avons un projet de construction d’une maison dans le gard (30) avec en rdc un espace de vie ouvert (environ 49 m²) et 3 chambres à l’étage.
    Nous construisons avec une brique 4g et mon problème est le chauffage/rafraichissement l’été. Après beaucoup de réflexion, nous souhaiterions avoir:
    – 1 console nexura daikin inverter de 5kw avec l’unité extérieure
    – 1 système multisplit de daikin avec 1.5kw dans chaque chambre et une unité extérieure 4kw
    Croyez-vous que cela passerait en rt2012 ? nous avons un chauffe-eau thermodynamique pour l’eau chaude, une baie de 3 m au sud, une autre à l’est et des porte-fenêtres à l’ouest (pour le bas).

    Merci pour toute l’aide que vous pourrez nous apporter et merci pour tout ce que vous avez déjà fait qui nous permet à tous, lecteurs, d’y voir plus clair

    1. Bonjour,

      La brique 4G est performante et chère. L’agglo avec 14cm de laine GR32 permet une bonne isolation plus économique.
      Pensez à bien isoler votre plancher bas (Up 0,19 ou 0,15) et mettre des rupteurs de pont thermique sur vos 2 planchers, et isoler fortement vos combles (R=8 ou 9 = 35 à 40cm de laine soufflée) : ça ne coûte pas cher.
      Vous pouvez sans doute réaliser un peu d’économie en ayant une seule unité extérieure pour les 4 Daikin, et encore plus en remplaçant les splits chambres par des panneaux rayonnants (sans rafraîchissement en chambres mais bien isolé volets fermés il n’y fera pas chaud).
      Chauffe-eau thermodynamique = split (ex : Hitachi Yutampo).

      Cordialement

      Bruno Guerra

  19. bonjour
    voila j ai comme projet dans le 31 31800 saint gaudens exatement de faire construire en autoconstruction une maison de 115m2 habitable
    vue le prix des matériaux je pencherais plus pour le parpaing plutôt que la brique mono-mur mais quand est il au niveau de la rt 2012 et quelle isolation me recommandez vous ainsi que le système de chauffage je pensais a un split dans la pièce principal est petit convecteur dans les chambre bien sur les ouverture seront plein sud
    merci de votre aide
    cordialement

    1. Bonjour,
      Il me semble que vous nous avez déjà posé les mêmes questions au mois de décembre, et que je vous ai répondu.

      Je vous recopie donc ma réponse de décembre, et je vous invite à relire les échanges qui avaient suivi.

      Bonjour,
      Un système PAC Air/air sera moins cher et plus réactif.
      Je viens de vérifier les températures hivernales de Saint-Gaudens :
      température moyenne de janvier à +4°C avec les minimales à -4°C = cette PAC fonctionnera correctement.
      Soit vous mettez un système MultiSplit (plus économique mais moins esthétique : on voit les unités intérieures dans les pièces) soit vous mettez un système gainé dans les combles (avantage du plain-pied qui permet de distribuer dans toutes les pièces par des grilles en plafond).
      Meilleures salutations,
      Bruno Guerra

      1. oui tout a fait mais entre le parpaing et la brique niveau isolation n est pas la meme dou ma question les marchands me disent que pour avoir cette norme avec le parpaing c est pratiquement impossible qu il faudrait bcp plus d isolation j aurais aimé avoir votre avis
        merci

        1. Bonjour,
          Forte isolation de plancher (Up15+rupteurs) + parpaing + doublages avec 14cm de Gr32 + 40cm de laine soufflée en comblesChauffe eau thermo (Hitachi Yutampo) + split en zone jour + panneaux rayonnants en zone nuit
          Meilleures salutations
          Bruno Guerra

  20. Bonjour
    et je vous remercie de tous vos renseignements !
    nous avons le projet d une petite maison de plain pied (85m2 / 2 chambres)secondaire en Bretagne sud les pieds dans l eau (enfin presque !).
    je souhaitais mettre une chaudière à condensation au gaz de ville (eau chaude disponible dès que nous arrivons de nos 9h de route et chauffage idem si besoin compte tenu d une bonne isolation).
    du coup comment pouvons nous nous passer d un équipement d énergie renouvelable car d aucune utilité dans une résidence qui sera peu utilisée ?….
    est que 2 ou 3 panneaux photovoltaïques pour faire fonctionner portail/volets/ lumières led feraient l affaire ??
    très bonne soirée
    cordialement
    bernard

    1. Bonjour,
      L’équipement d’énergie renouvelable qui a le meilleur rapport coût/utilité est le chauffe-eau thermodynamique.
      Vous pouvez prévoir un système PAC Split et un CE Thermodynamique, que vous enclenchez à distance par une domotique Deltadore (coût domotique ~500€).
      Vous mettez en fonctionnement quand vous prenez la route et 9h plus tard vous arrivez dans une maison chaude, avec de l’eau chaude.
      Il faut une ligne téléphonique et un abonnement internet, un Calybox2020wt et un Tydom1.0 (aucun abonnement Deltadore) Si vous avez des volets roulants vous pourriez aussi les piloter à distance.
      Meilleures salutations,
      Bruno Guerra

  21. Bonjour Monsieur
    Nous allons construire en drome provençal.
    Il y quelques temps vous m’avez conseillé comme isolation des murs (voir ci dessous) :
    « Nous construisons des maisons en Provence et mettons systématiquement 140mm de LdV Gr32 pour R4,4 (4,8 pour l’ensemble du mur). Nos clients sont élogieux du confort (+ économie) que cela apporte »

    Mais mon constructeur me propose plutôt du placomur ultra 32 ou doublissimo (ba 13 +140) R de 4.4.
    Pour argumenter son choix il nous dit que l’isolation ldv des murs à tendance à se tasser avec le temps et donc faire apparaitre des zones non isolées entre le haut des murs et le plafond.

    Pourquoi des plaques collées plutôt qu’une armature et ldv type optima isover ?
    Que pensez vous de ce choix ?
    Merci pour vos renseignements et éclairages
    Cordialement
    Luc

    1. Bonjour,

      Je pense que les LdV actuelles se tassent beaucoup moins qu’il y a quelques années. Cependant, ce tassement existe à long terme et est peu quantifiable.

      Le Placomur ou doublissimo R4,4 c’est très bien aussi. La mise en œuvre est un peu plus délicate car il faut découper (saignées) le PSE graphité pour passer les canalisations (eau et élec), et cette découpe doit être faite au minimum pour conserver autant d’isolant que possible (la LdV épouse chaque canalisation). Si vous souhaitez déplacer une prise de courant en cours de chantier, c’est plus difficile.

      Mais si votre constructeur est habitué au PSE graphité, et que ça ne vous coute pas plus cher, suivez-le.

      Meilleures salutations, Bruno Guerra

  22. Bonjour,

    je tiens d’abord à vous féliciter pour votre site web, et vos précieux renseignements ainsi que votre professionnalisme.

    Nous travaillons actuellement sur un projet de construction, pour une maison en R+1, avec un ilot central, pour une surface habitable de 150m². Nous sommes situés dans le 33, entre Bordeaux/Libourne.

    Nous utiliserons comme matériaux:
    – brique (R=1) + doublage de 14cm (R=4.37) + BA13 ou
    – brique (R=1) + doublage de 16cm (R=5) + BA13
    – isolation des plafonds soit: par laine soufflée avec R=10 ou 2 couches de laine déroulée

    pour ce qui est du chauffage, nous ne savons pas vers quoi nous orienter:
    – chauffage au sol (pompe à chaleur) + chauffe eau thermodynamique ou
    – chaudière à condensation avec radiateurs ou
    – chauffe eau thermodynamique + radiateurs électriques
    ou autre…

    il n’y a aucune baie ou ouverture côté nord, nous prévoyons des baies côté est/ouest et sud.

    que nous conseillez-vous pour le système de chauffage?

    merci pour vos renseignements et éclairages

    cordialement

    1. Bonjour,
      Préférez le doublage de 16cm : ça ne coûte pas beaucoup plus à la construction et dans 10 ans vous serez mieux.
      En combles la laine soufflée sur 40cm d’épaisseur isole bien et coûte beaucoup moins cher que déroulée (vérifier réhausse d’agglo pour avoir la
      place)
      Pensez à bien isoler votre plancher VS (Up0,15 et rupteurs totaux).
      Comme système de chauffage, je vous conseille un split (ou multisplit) dans l’espace jour et des panneaux rayonnants (Solius …) dans l’espace nuit, et un chauffe-eau thermodynamique split.
      Meilleures salutations,
      Bruno Guerra

  23. Bonjour,

    Nous avons un projet de construction de villa de 128m² exposée plein Est à Sollies Toucas dans le Var.
    Altitude inférieur à 400m. Rdc 78m², dont au Sud 28m² de toiture plate sans niveau supérieure, Étage 50m². Garage accolé au Nord 30 m².
    Baie vitré: 35.87m² au lieu des 21.33m² imposé par la règle des 1/6.
    Sud: 35.96%
    Est: 43.43%
    Ouest: 4.57%
    Nord: 16.05%

    Construction en Monomur bique de 49cm ép. Nous ne nous sommes pas encore fixés sur le reste de l’isolation, et restons ouvert à toutes propositions.

    Nous ne sommes pas frileux (!), nous voudrions donc faire une installation de chauffage la moins onéreuse possible.

    On pense donc mettre un poêle à granulé ( on aurait préféré bois ….. ), chauffe-eau thermodynamique ( on ne peut pas y coupé apparemment … ) et des convecteurs électriques dans les chambres en complément ( ça parait un minimum …. ).

    Est ce que selon vous, cette configuration serait acceptée?

    Merci, par avance, joyeuse fête.
    Roger

    1. Bonjour,
      Oui, cette configuration est possible, avec des panneaux rayonnants à la place des convecteurs.
      28% de baies / plancher c’est très fort : préférez des volets électriques avec centralisation. Et la forte proportion Est sera très agréable pour réchauffer la maison le matin (attention à occulter l’été pour ne pas trop monter en température).
      Pour l’isolation du VS, hourdis polystyrène Up 0,19 (ou mieux 0,15) avec rupteurs totaux.
      Je trouve que le monomur est très cher et n’évite pas le doublage intérieur.
      Vous pourriez économiser le monomur, passer en agglos ou briques de 20cm, et prévoir un doublage intérieur de 16cm dont 14cm de LdV GR32.
      Pour le toit terrasse, vous pouvez prévoir un plancher type VS hourdis polystyrène Up 0,40 avec rupteurs (surtout pas mieux pour éviter toute condensation intérieure hivernale) et au-dessus 15cm à 20cm de polyuréthane.
      Meilleures salutations.
      Bruno Guerra

  24. bonjour
    j ai un projet pour une autoconstruction à saint gaudens c est dans le 31 31800 ca serait une maison de plein pied de 115 m2 avec un garage attenant de 25 m2 je vais bien sur privilégier les ouverture plein sud mais je ne sais pas quoi mettre comme chauffage un système pac air eau est exclu car trop cher et je voudrais passer toute mes gaine au sol
    merci
    cordialement

    1. Bonjour,
      Un système PAC Air/air sera moins cher et plus réactif.
      Je viens de vérifier les températures hivernales de Saint-Gaudens :
      température moyenne de janvier à +4°C avec les minimales à -4°C = cette PAC fonctionnera correctement.
      Soit vous mettez un système MultiSplit (plus économique mais moins esthétique : on voit les unités intérieures dans les pièces) soit vous mettez un système gainé dans les combles (avantage du plain-pied qui permet de distribuer dans toutes les pièces par des grilles en plafond).
      Meilleures salutations,
      Bruno Guerra

      1. le souci du gainable c est que le pare vapeur vas être déchiré est ce que je suis obligé d en mettre un ?
        est ce qu un seul split dans le salon est des convecteur radian ou convecteur inertie ferais l affaire
        cordialement

        1. Re-Bonjour,
          Le pare vapeur n’est pas indispensable en combles.
          Vous pouvez vous protéger de la neige poudreuse par un film sous toiture plaqué entre fermettes et tuiles, qui ne sera pas traversé par le gainable.
          Un split (ou bisplit selon surface) en zone jour + panneaux rayonnants (sans inertie) en zone nuit fonctionnerait très bien, si l’étude thermique le permet selon votre situation.
          Ce serait la meilleure solution économique et confort.
          Meilleures salutations,
          Bruno Guerra

          1. bonjour
            je me permais de revenir ver vous au sujet du pare vapeur
            tout les fournisseur que j ai ete voir mon dit de mettre un pare vapeur juste derrière le placo plafond et mur pour rendre la maison étanche et si je comprend bien vous me dire que ce n est pas obligatoire
            merci encore

          2. Bonjour,

            Il faut distinguer la perméabilité à l’air et la perméabilité à la vapeur d’eau.

            Le placo est étanche à l’air et un pare-vapeur n’apporte rien de plus. Nous obtenons des mesures de perméabilité à l’air <0,3m³/h/m² sans film supplémentaire.

            Le placo est un peu perméable à la vapeur d'eau, et le pare vapeur vertical entre le doublage et le mur extérieur est utile pour éviter une condensation importante sur la face intérieure du mur extérieur. Ce pare-vapeur est intégré dans les rouleaux de laine minérale posés en doublage isolant. Les bonnes VMC hygroB actuelles ont fortement réduit le risque de condensation et je ne suis pas certain que ce pare vapeur soit toujours indispensable, mais on continue à le mettre.

            Nous ne mettons pas de pare-vapeur en plafond. Aucune réglementation technique ne l'impose. La laine minérale est soufflée directement sur le placo du plafond. Il peut se produire un peu de condensation en sous-face des tuiles qui ruisselle au-dessus de la tuile aval.

            Meilleures salutations,
            Bruno Guerra

  25. Bonsoir
    Je vous remercie pour tous vos commentaires.
    Nous allons construire dans les Hautes Pyrénées à 600 m d’altitude sur le plateau versant ouest en haut de Capvern les Bains près de Lannemezan.
    C’est une maison ossature bois RT 2020 de 140 m2 sur un sous sol avec de grandes baies au sud. Que me conseillez vous comme chauffage et comme chauffe eau ?
    Je vous remercie beaucoup de votre réponse.
    Cordialement

    1. Bonjour,
      Je ne suis pas expérimenté dans votre région ni dans des MOB RT2020.
      Cependant, je vous conseille de séparer la production d’eau chaude du chauffage et d’installer un chauffe-eau thermodynamique split.
      Pour le chauffage, vous aurez peu de besoins (Bbio RT2020), et un bonne PAC Air/Air multisplit vous apportera un système très réactif.
      Je ne pense pas que vous ayez sur site des températures très négatives
      (<-10°C) pendant plus d'1 semaine par an, ce qui pénaliserai le rendement de la PAC. Meilleures salutations, Bruno Guerra

  26. Bonjour,
    j’étudie la construction d’une résidence secondaire dans les landes (40) à soustons.(env.120m²)
    Pour le chauffage on me propose un pac air/air et un ballon thermodynamique pour l’eau chaude .
    Cette région semble avoir des hivers doux .
    Est prévu,un plain pied avec des baies principales 240 cm(2) , 200 cm et 180 cm exposées sud et sud/est (1 seule fenêtre coté nord)
    Sachant que ce sera ma résidence principale seulement dans 7 ans , et qu’en attendant elle ne sera utilisée que ponctuellement (congés d’été et quelques week-end autres périodes)
    Qu’elle serait la formule la plus économique pour moi tout en respectant la RT 2012. ; Un PAC air/air immédiat (Sachant que le PAC aura déjà une durée de vie de 7 ans avant d’avoir pu être utiliser à 100%.) ou des radiants ?
    Des panneaux photovoltaïques ?
    merci d’avance pour votre analyse
    Cordialement

    1. Bonjour,
      Cette proposition initiale me parait très bonne.
      A Soustons, les été ne sont jamais très chauds et la clim ne parait pas indispensable.
      Il n’est pas certain qu’un système de radiants partout atteigne l’exigence RT2012. Un bureau d’étude thermique local vous répondra plus précisément.
      Vous pourriez mettre des radiants dans toutes les chambres et un split dans le séjour. Cet ensemble aura l’avantage d’être économique et très réactif lorsque vous viendrez en week-end en hiver.
      Surtout, isolez fortement plancher, murs et plafonds !
      Les panneaux photovoltaïques ne présentent pas d’intérêt dans votre situation.
      Meilleures salutations,
      Bruno Guerra

  27. Bonjour,
    Je suis sur la demande de permis de construire à Bellegarde (30 gard)
    Je voudrais installer une chaudière gaz à condensation avec radiateur (ventouse avec ECS, marque frisquet) l’étude pour la RT2012 nous accepte mais nous demande d’installer en plus pour L’ECS des panneaux solaire ou un ballon thermo dynamique.
    Somme nous dans l’obligation de faire cette installation en plus, peut ton reste que sur la chaudiére
    Cordialement

    1. Bonjour,

      La RT2012 impose au moins un équipement d’énergie renouvelable, tel que pompe à chaleur ou panneaux solaires.
      Vous pourriez par exemple installer une PAC split pour chauffer votre séjour.
      Je vous conseille plutôt un chauffe-eau thermodynamique, qui vous permettra d’éteindre complètement votre chaudière gaz en été.

      Si votre maison est bien isolée, vous pourriez la chauffer complètement avec une pompe à chaleur air/air à la place de la chaudière gaz, ce qui coûtera moins cher à l’installation et à l’usage, et pour une meilleure réactivité.

      Bruno Guerra

  28. Bonjour,

    Nous sommes sur un projet de construction dans le 88, nous nous posons beaucoup de questions pour le mode de chauffage.
    Nous voulions mettre un plancher chauffant sec mais relié à une chaudière électrique mais ça ne passera pas donc nous pensions à une chaudière à granules mais le prix est élevé. Sinon un poêle à granules mais ça ne sera pas suffisant je pense et ça nous embête d’avoir un plancher froid.
    Maison de 120m2 en demi niveaux, donc à voir si on augmente l’isolation pour passer avec un poêle ? Merci de votre aide.

    1. Bonjour,
      Vous êtes effectivement dans une zone ‘froide’ : Insistez sur l’isolation !
      Si vous installez un plancher isolé Up0,11 + rupteurs totaux, votre sol ne sera pas froid et vous pourriez éviter un plancher chauffant.
      Prévoyez des murs de R>5 et des plafonds avec R>9.
      Alors un poêle à granules en zone jour pourrait suffire avec un bon chauffe-eau thermodynamique de cop>3, et ce serait la solution la plus économique. Si vraiment nécessaire, un multisplit dans les chambres pourrait compléter.
      Je ne sais pas ce que peut être un « plancher chauffant sec mais relié à une chaudière électrique ».
      Meilleures salutations,
      Bruno Guerra

  29. Bonjour Bruno ,

    Tout d abord merci pour vos judicieux conseils , je me permets moi aussi de vous exposer mon projet construction : je précise que ç est moi qui gère la maîtrise d ouvrage , les achats des différents Materiaux car j ai des prix pro ( via mes connaissances ) sur l ensemble des postes.
    Je fais une maison de R+1 de 100m2 au Rdc et 50 m2 à l étage ( grand vide sur séjour ) 3 chambres ( expo ouest ) et une sdb à l étage , suite parentale au Rdc ( expo est ) , une baie vitrée de 4 m plein sud dans le salon avec juste au dessus un grand trapèze châssis fixe et une autre baie vitrée à galandage de 1m70 expo est. Je construis à Bayonne une maison en parpaing avec une isolation GR 32 de 140 et un enduit intérieur étanche à l air. En toiture il m est demandé un R de 9 que je vais atteindre avec un mix de laine de roche pour le déphasage et de panneaux d effisarking pour leur excellente isolation , au sol il m est demandé une isolation sur dalle de 8 cms avec un R de 3 ( je suis sur vide sanitaire ). J avais prévu un plancher chauffant pour le Rdc et l étage je n avais rien de précis de prévu mais au vu du coup d un plancher chauffant je me dit que cela n est pas du tout judicieux et qu il vaudrait mieux que je m oriente vers une solution air/air telle une clim gainable reversible ou des spilts plus économique et utilisable pour le coup même l été … J ai l impression en lisant vos commentaires que votre réflexion irait dans ce sens , qu en pensez vous pour mon cas ?

    Merci d avance. Cordialement. Olivier.

    1. Bonjour Olivier,

      L’enduit intérieur étanche à l’air est une dépense inutile. Si votre plaquiste travaille bien, que vous utilisez des pots électriques à lèvres et que vous êtes attentif aux pénétrations des fourreaux électriques, vous pouvez obtenir une perméabilité très réduite (0,25 m³/h/m², en tous cas <0,5 m³/h/m²) sans enduit étanche.

      Avec une isolation importante le déphasage n’a plus de sens : de toutes façons le flux thermique est tellement faible que déphasé ou non ça ne change plus rien.
      Avez-vous des combles sous toiture ? Si oui, un R9 est atteint avec 40cm de laine minérale soufflée. Je vous conseille la Comblissimo qui est non irritante - http://www.cstb.fr/pdf/atec/GS20-U/AU100195.pdf ). Si non, vous pouvez mettre des panneaux Fibratec Up11 de 30cm d’épaisseur autoportants posés sur poutres et qui constituent immédiatement le plafond (http://www.cstb.fr/pdf/atec/GS05-F/AF132331.pdf ). C’est nettement moins cher que 3 interventions successives.

      Pour le plancher bas sur VS, vous pouvez viser un R de 5 ou 6 avec des hourdis PSE à languette de 11cm sous poutrelles et rupteurs périphériques. Ça coûte moins cher que rapporter ensuite une isolation sur dalle.

      Effectivement, une solution Air/Air sera moins chère et plus réactive. Ce sera plus efficace pour votre vide sur séjour (grand volume d’air à brasser). Vous pouvez la déclarer et l’installer en chaud seul, et éventuellement la paramétrer ultérieurement pour du rafraîchissement. Un gainable avec un plafond rampant (sans combles) c’est compliqué ! un multisplit au RdC et des panneaux rayonnants en étage pourraient convenir.

      Bruno Guerra

  30. Bonjour,

    J ai un projet de construction à Nimes dans le gard 30. Notre futur maison sera de 120 m2 en rt 2012.
    J ai une baie vitrée de 240×215 exposé sud et une autre baie vitree plein est 180×215 et une fenêtre standard.
    Ma pièce à vivre fait 53m2. Nous sommes actuellement indecis sur le mode de chauffage. Nous souhaiterions mettre un PCBT hydraulique avec PAC air/eau pour le confort (sol chaud )et esthétique (pas de pannaux rayonnants qui encombrent les murs ).Nous avons conscience du problème d inertie. Est ce vraiment nécessaire et intéressant de mettre ce type de chauffage ?

    Puis il y a la PAC Air/air split dans le sejour et panneaux rayonnant dans les chambres. Mais je crains avec ce systeme de chauffage que la chaleur ne soit pas uniforme. De plus, le carrelage sera froid donc pas très agréable.

    J’ai lu dans vos précédents messages les isolants adéquates que vous préconisez pour un type de chauffage. Que me conseillerez vous comme isolant afin que je puisse mettre un système de chauffage le plus performant et économique.

    Je vous remercie pour vos réponses.

    Cordialement

    Audrey O

    1. Bonjour,

      Si vous isolez fortement votre plancher il ne sera pas froid ( UP inférieur ou égal à 0.15 )

      Ce qui fait l’uniformité des températures c’est plus l’homogénéité de l’isolation (R>=5 toutes parois, pas de ponts thermiques, pas d’entrée d’air froid), que le type de chauffage.

      La proposition ‘PAC Air/air split dans le séjour et panneaux rayonnants dans les chambres’ me parait optimale : économique et réactive

      Isolation :
      – Plancher bas : hourdis PSE avec languette >10cm et rupteurs totaux
      – murs : 14cm de laine minérale Lambda < =0,032W/mK - Plafond haut : >=36cm de laine minérale soufflée

      Pour plus d’info, je vous suggère la lecture de l’article suivant : https://constructeur-maison-bbc-provence.fr/le-plancher-chauffant-est-il-encore-synonyme-de-confort/

      Meilleures salutations,
      Bruno Guerra

  31. Bonsoir,
    Je suis en plein projet de construction d’une maison de 100m2 dans la Haute-Garonne (Montgaillard-Lauragais 31290) et je suis un peu perdu au niveau des obligations Rt 2012 et surtout du système de chauffage. Ma maison aura un sous-sol entier, 60 % des ouvertures se situent au Sud ou à l’Est.Niveau chauffage j’hésite entre un plancher chauffant avec PAC air/eau et une PAC air air pour le salon/séjour et des rayonnant dans les 3 chambres. Mais d’après ce que je lis au dessus, il vaut mieux partir sur une PAC air air, non ? Je veux minimiser le coup de l’investissement au maximum. Et niveau production d’eau chaude, il faut un Chauffe eau thermodynamique, il faut que celui-ci soit dans le volume chauffé ? Ou c’est possible de le mettre dans mon sous-sol ?
    Je suis ouvert à tout vos conseils et aide pour mon projet.
    Merci par avance de l’aide que vous pouvez m’apportez dans un projet aussi important.
    Cordialement

    1. Bonjour,
      Superbe région dans laquelle je passe tous les étés !
      J’imagine que votre sous-sol ne sera pas chauffé et n’aura pas de plafond placo. Pour l’isolation du plancher entre sous-sol et habitable, pensez à des hourdis en polystyrène M1 : ça coûte quelques euros de + au m² mais en cas de flamme au sous-sol c’est mieux.
      Bravo pour les apports solaires.
      Une PAC air air pour le salon/séjour et des rayonnant dans les 3 chambres seront beaucoup moins cher qu’un plancher chauffant à eau et vous apporteront une meilleure régulation (réactivité immédiate).
      La position du ballon est préférable dans une partie isolée (cellier, buanderie, …) donc tempérée : le ballon perd moins de calories en continu et ces calories servent à réchauffer un volume utile.
      Mettre le ballon en sous-sol non isolé est pénalisant à l’étude thermique mais peut être possible si tous les autres paramètres sont très favorables.
      Bruno Guerra

      1. Bonjour,
        Merci c’est gentil pour votre compliment
        Merci pour vos conseils, le niveau de performance thermique du polystyrène pour le hourdis dépend de l’étude thermique ? Le fait de mettre une PAC air air, avec un split à l’interieur est penalisant pour la RT 2012 non ? Car le ventilo fonctionne avec électricité et effet joule direct non ?
        Bien noté pour le Ballon
        Et après les différentes épaisseurs et type d’isolant pour les murs et plafond dépend de l’étude thermique aussi ?
        Cordialement

        1. Bonjour,

          Les types et épaisseurs d’isolants et les performances thermiques ne ‘dépendent’ pas de l’étude thermique. L’étude thermique Bbio basée sur ces données doit conduire à un résultat conforme aux exigences RT2012. Si le résultat est insuffisant, alors il faut corriger ces éléments.
          Notre démarche est de définir les éléments thermiques (isolants, chauffage, eau-chaude, vmc, …) selon des objectifs de confort et d’économie, puis de valider que la proposition respecte la RT2012.
          Visez un Plancher Up<0,19 + rupteur totaux; des murs R>4,5; des plafonds R>9 et vous aurez une maison confortable, économe et conforme RT2012.
          Une PAC Air/air en multisplits est plus favorable qu’un effet Joule direct car elle consomme environ 3 fois moins d’énergie qu’elle en restitue dans la maison (en pompant les calories de l’air extérieur). On peut déclarer une PAC Air/air soit en ‘chauffage seul’ soit en ‘climatisation’. Dans le premier cas, l’installation doit être programmée pour ne produire que du chauffage et pas de rafraîchissement, et l’étude thermique est très favorable. Dans le second cas, la consommation de courant estimée pour rafraichir la maison en été rend l’étude thermique moins favorable. Je sais que de nombreux projets déclarent leur PAC en ‘chauffage seul’, puis quelques mois plus tard l’utilisent en rafraichissement (je ne sais pas si une déclaration serait supposée lors de ce changement d’utilisation).
          Le COP (coefficient de performance = rendement) d’une PAC Air/Air dépend beaucoup de la température d’air extérieur : c’est plus facile de prendre des calories dans de l’air chaud que dans de l’air froid. Ainsi, le COP peut être de 4 ou 5 dans de l’air extérieur à 15° (vous consommez 4 à 5 fois moins de courant qu’un effet Joule direct) mais chute à environ 2 dans de l’air à 0°C et se rapproche de 1 dans de l’air à -10°C Certaines PAC ont un système d’appoint par effet Joule. Une PAC est surtout intéressante en intersaison et peu efficace (mais pas pénalisante) lorsqu’il fait très froid.

          Meilleures salutations
          Bruno Guerra

  32. Bonsoir,
    Merci pour vos précisions sur les modes de chauffages et d’isolation. Nous avons un projet de construction sur l’île d’Oléron (17) et nous sommes très indécis sur le chauffage. La maison sera de plain-pied et fera 95m2 environ. Nous hésitons entre la PAC air/eau avec plancher chauffant et un poêle à granulés ( moins coûteux à l’installation).
    Je vous remercie par avance des conseils que vous pourrez me donner.
    Cordialement,

    1. Bonjour,
      Je vous conseille surtout de bien isoler votre maison :
      – isolation plancher bas Up19+rupteurs
      – isolation murs 14cm de laine Gr32
      – isolation combles 36cm de laine soufflée Et avec ça vous n’avez besoin ni de plancher chauffant ni de poêle à granules : un petit panneau rayonnant dans chaque chambre (type Solius ou équivalent) et 2 moyens dans le séjour.
      Sans oublier un chauffe-eau thermodynamique split (type Yutampo ou équivalent).
      Cet ensemble vous coûtera bien moins cher à l’installation que les 2 options que vous considérez, et moins cher à l’entretien.
      Pour ce qui est de la consommation, vous devriez aboutir à moins de 300€ de chauffage par an, peut-être 200€/an selon l’usage de la maison.
      Les granulés du poêle coûteraient au moins aussi cher. L’économie de consommation d’une PAC Air/eau serait d’environ 100€/an et ne rembourse jamais le surcoût initial.
      Le seul inconvénient est l’encombrement des radiants (45cm x 52 à 81cm) sur les murs qui gêne certains.
      Si ça ne passe pas RT2012 à l’étude thermique dans votre projet (exposition, apports solaires, …), alors remplacez les radiants du séjour par un Split (ou un bisplit si votre séjour est grand) : c’est bien plus réactif qu’un plancher chauffant (et ça coûte moins cher) ou qu’un poêle (et ça ne coûte pas plus cher).

  33. Bonjour Monsieur,
    Je suis sur le point de faire construire une maison à 10kms à l’est de Dijon, soit Arc sur Tille.
    Je me pose la question entre une maison ossature bois (Natilia type Nativie) et une construction traditionnelle??
    La maison sera de plein pied sur vide sanitaire avec une superficie d’environ 130m2 avec toit 4 pans et un garage accolé en toit plat.

    Ensuite je me pose la question du chauffage, je pensais au plancher chauffant alimenté par une PAC y compris pour l’eau ou avec CE thermodynamique ou CE solaire ou une hybride…
    Je n’aime pas le gaz!
    A ce jour le coût de la construction m’oblige à me limiter financièrement et j’aimerai trouver le meilleur compromis, de plus l’été il fait très chaud dû au climat continental alors après avoir lu vos préconisations pourquoi une multi split? A vous de me dire.

    Le but serait d’arriver à l’équivalence d’une maison de type réglementation 2020.

    J’attends avec impatience vos conseils.

    Dans l’attente de vous lire.

    Cordialement Pascal Berthomaud

    1. Bonjour,
      Je ne connais pas très bien votre région.
      Une maison ossature bois est généralement plus chère qu’une construction traditionnelle. Ce choix ne se justifie pas de façonpurement rationnelle. Si vous choisissez une maison bois c’est parce que psychologiquement vous vous sentirez mieux dedans, ce qui est tout à fait compréhensible.
      Pourquoi un toit plat sur le garage ? ça coûte cher ; si c’est pour un aspect esthétique c’est votre choix.
      Personnellement, je préfère séparer les fonctions chauffage et ECS, car les besoins ne sont pas équilibrés été/hiver. Je vous conseille un CE Thermodynamique split (exemple Hitachi Yutampo cop3,09 + cuve inox). Les CE solaires sont en voie de disparition, même en PACA, pour leur coût d’installation et surtout de maintenance.
      Pour le chauffage une PAC est très intéressante. Une PAC Air/Air est plus réactive et moins coûteuse qu’une Air/EauPlancherChauffant. Le plus économique dans votre cas serait une multisplit. Cependant étant en plain-pied, et pour un coût un peu inférieur à un plancher chauffant, vous pourriez envisager une PAC Air/Air gainable : tout passe en combles, avec des grilles de soufflage+reprise en plafond. Les PAC Air/Air peuvent ultérieurement être programmées à moindre coût (de 0 à 100€) pour faire du froid l’été. On ne le fait pas lors de la construction car d’après la RT2012 il est normal de chauffer une maison de 0 à 19°C mais immoral de rafraichir une maison de 35 à 25°C …
      Pour viser l’équivalence RT2020 le plus important est la conception bioclimatique et l’isolation du bâti :
      – Une forme ramassée, peu de décrochés de façade, de grandes baies au sud, un garage au nord contre la bise
      – Un plancher VS Up0,15 ou moins, des doublages d’au moins 15cm pour un Rmur >5, et de la laine minérale en combles pour un R>10 (45cm)
      Bruno Guerra

  34. Bonjour
    Je vais faire construire une maison secondaire dans le 04 ou parfois les températures descendent à -15 l’hiver
    Je voudrais un plancher électrique chauffant
    On me dit qu’en dessous de 1500 d’altitude la rt 2012interdit le plancher électrique
    Qu’en pensez-vous ?
    Je vous remercie Cordialement

    1. Bonjour,
      La RT2012 n’interdit rien de particulier. Sauf que concrètement dans la zone thermique H2D (le 04) et selon l’exposition de la maison, les baies vitrées, l’altitude … il est très difficile de trouver une solution conforme avec un chauffage électrique direct (par effet Joule) dans toute la maison. Il est sans doute préférable (moins cher à l’installation et à l’utilisation et meilleure réactivité) de prévoir des panneaux rayonnants dans les chambres et un split dans la zone vie. Dans quel secteur du 04 allez-vous construire ?
      Bruno Guerra

  35. Bonjour ,
    je viens juste de voir votre blog et je suis très agréablement surprise de celui – ci. Vous êtes d’un très grand conseil et paraissez savoir de quoi vous parlez.
    Je me lance dans la construction d’une maison et je suis un peu perdue quand à l’installation de chauffage la plus adéquate pour mon projet sachant que la clim. ne me plait pas . Aussi , je vous soumets mon projet:
    construction d’une maison de 140 m2 en r+1 dans le 13 sans ouvertures au nord mais beaucoup de baies vitrées (surface des baies de 61.01 m2). Il y aura un toit terrasse sur la partie rdc et un toit 4 pentes sur la partie r+1 . Je souhaite installer un chauffage au sol réversible. Qu’en pensez-vous? Et quelle isolation mettre. Merci encore.
    A vous lire

    1. Bonjour,
      Votre permis à certainement été déposé après 2012 donc vous devez avoir une attestation RT2012.
      Dans le 13, une maison rt2012 bien isolée ne nécessite pas de plancher chauffant. La capacité rafraîchissante d’un plancher est très limitée (2-3°C).
      Un plancher chauffant à une inertie qui empêche de fournir les calories précisément quand necessaire.
      Je vous recommande un système qui chauffe l’air directement sans inertie :
      – soit des panneaux rayonnants : le moins cher à l’installation et régulation très réactive en chaud au degré près, mais occupe 1m2 de mur
      – soit un PAC air/air : plus réactive et moins cher qu’un plancher chauffant
      L’économie de consommation d’une PAC (air/air ou plancher) serait de 100 à 200€ par an, donc ne justifie pas le sur-investissement.
      Il est possible de combiner PAC en coin jour et radiants en coin nuit.

      Pour l’isolation :
      – plancher = Up0,15 (languettes > 10cm)
      – murs = R>4,5 (14 cm de GR32)
      – plafonds = R>9, y compris pour le toit terrasse.

      Vous pouvez m’appeler directement au 0777073497
      Bruno Guerra

  36. bonjour je suis dans le vaucluse. j’ai une maison BBC de 90 m2 plain pied, plein sud. Je chauffe depuis deux ans avec un poele à bois de 12 kw dans la pièce principale de 60 m2 . le poele suffit largement mais j aimerais compléter quand je pars le weekend ou quand dans la nuit je ne remets pas de bois dans le poele ,avec des radiateurs électriques (deux de 1500 watts et un de 1000 watts je pense) pour garder une température de 19 degrés .
    Quel type de radiateurs dois je utiliser ? Merci

    1. Bonjour,
      J’imagine que les chambres ont leur propre chauffage.
      Je vous conseille 1 seul équipement de 2000W dans le séjour : c’est suffisant en appoint BBC et ça encombre moins les murs.
      Vous pouvez regarder le Atlantic Solius 2000W vertical :
      http://www.cdiscount.com/maison/chauffage/panneau-rayonnant-solius-verti/f-1174607-atl3410535104208.html
      Si vous envisagez de supprimer un jour définitivement l’utilisation du poêle alors mettez-en deux sur des murs opposés.
      Reste à passer l’alimentation électrique.
      Bruno Guerra.

  37. Bonjour,

    Nous sommes sur le projet d’une construction neuve dans l’ille et vilaine (35). Notre projet est une maison au toit de plat de 140m² sur deux niveaux (70 haut et 70 bas). Pour respecter la RT2012, nous souhaitons installer un plancher chauffant et une chaudière gaz à condensation. Est ce suffisant pour rentrer dans ces critères? nous souhaitons aller au moins cher car petit budget.
    sincères salutations

    1. Bonjour,
      Je ne construis pas habituellement en zone thermique H2A.
      Votre conception parait très favorable : R+1 sans décroché en élévation.
      Chaudière gaz condensation + plancher chauffant est certainement compatible avec RT2012, mais d’autres dispositions sont très importantes : orientation, baies au sud pour apports solaires, isolation des planchers, murs et toit-terrasse.
      Si le bâti est bien isolé, il est possible qu’un système PAC Air-Air(multisplits) soit conforme RT2012 (moins cher qu’un plancher chauffant).
      Peut-être que des panneaux rayonnants à l’étage restent possible, et encore moins cher.
      Rapprochez-vous d’un bureau d’études thermiques local qui saura vous le confirmer.
      Un poêle à bois étanche ou à granules est très favorable dans les études thermiques et moins cher qu’un plancher chauffant, mais apporte des contraintes à l’usage.
      Ci-joint les statistiques des dispositions choisies dans votre région :
      http://observatoire.rt-2012.com/zone-climatique-h2a.html
      Je suis surpris par la faible isolation de l’enveloppe : nous mettons beaucoup plus en Provence !
      Je vous conseille d’isoler beaucoup votre toit terrasse (R=10m²K/W), vos planchers (R=7) et vos murs (R=5) : ça ne coûte pas beaucoup plus cher à la construction et ça évite d’y revenir 10 ans après.
      Bruno Guerra

  38. Bjr,

    Je suis en cours de projet pour une habitation secondaire de plain pied de 65m2 en Dordogne.
    N’étant pas sur place à l’année je ne peux mettre un chauffage à granulés en cas de forte baisse de température
    des radiateurs électriques à inertie sont ils la bonne solution
    Merci et cordialement

    1. Bonjour,
      Un poêle à granulés impose un rechargement fréquent et ne peut fonctionner en absence prolongée.
      Des radiateurs électriques à inertie sont une solution, mais des panneaux rayonnants (radiants type Atlantic Solius) sont moins chers à l’installation et plus réactifs pour une bonne régulation de température.

      Meilleures salutations

      Bruno Guerra
      http://www.provence-maisons.fr/fr/

  39. Bonjour,
    Tout d’abord merci pour tous ces conseils, je suis tombé sur votre site car je vais faire construire une maison de 170 M2 sur Toulouse. Maison de plein pieds avec de larges ouvertures coté sud et sud ouest. L’architecte me chiffre le chauffage avec un système de pompe à chaleur Air/eau, plancher chauffant +un ballon électrique. le tout pour 20000€ TTC. La maison est en partie en toiture classique iso Laine de roche soufflée 32mm et toit terrasse isolation panneaux polyuréthane 100. Plus je me renseigne et plus j’ai le sentiment que le système de chauffage n’est pas la meilleur solution retenue surtout au vu du prix.
    Quelle installation me conseillez vous ?

    1. Bonjour,

      Pour l’isolation en combles, je pense que vous voulez dire 32cm, ce qui est un minimum. Vous pourriez viser 36cm voire 40cm. Je vous conseille la laine de verre Isover Comblissimo qui est non irritante (pour le jour où vous devez passer dans vos combles). Environ 15€ttc/m².

      Pour le toit terrasse, vous pourriez mettre 160mm de PU.

      Que mettez-vous en mur ? 14cm de LdV GR32 serait bien. Ça fait des tapées de menuiseries de 160mm, que l’on trouve assez facilement.

      Pour l’eau chaude, je vous conseille (sauf si vous n’êtes que 2 dans la maison) un CE thermodynamique. Le Yutampo est performant (split, cop>3, cuve inox). environ 3000€ttc fourni posé.

      Pour le chauffage, comme vous êtes de plain-pied, vous pourriez installer un système gainable : PAC air-air avec soufflage en plafond dans chaque pièce de vie. Une unité extérieure, une unité intérieure, un réseau de gaines dans les combles et des grilles dans les pièces (comme dans les hôtels). Chaque pièce a son thermostat. Vous pourriez avoir ça pour 15000€ttc ou un peu plus. C’est bien plus réactif que le plancher chauffant. Et si un jour vous voulez rafraichir, ça climatise vraiment. Plus délicat pour les pièces sous toit terrasse : il faut souffler par un côté.
      Vous pouvez limiter ce système au séjour ou au pièces sous comble, et placer dans les autres pièces de panneaux rayonnants (type Atlantic Solius ou équivalent) ce qui revient beaucoup moins cher à l’installation.

      Par ailleurs je vous mets en lien un article de ce blog sur les planchers chauffants : https://constructeur-maison-bbc-provence.fr/le-plancher-chauffant-est-il-encore-synonyme-de-confort/

      Si/quand vous avez votre étude thermique, vous pouvez me la transmettre.
      Meilleures salutations

      Bruno Guerra
      http://www.provence-maisons.fr/fr/

  40. Bonjour
    Tout d’abord merci encore pour vos réponses
    Pouvez vous juste me préciser quelle puissance du split ( et peut être quel le modèle) me conseillez vous.
    Pour la pièce à vivre (50m2) si je reste en simple split

    et si je dois passer en multi split pour les chambres (dans ce cas je souhaite mettre un split
    dans le dégagement donnant aux 2 chambres et un autre dans la pièce à vivre.)

    Sachant que je ne peux plus malheureusement changer l’isolation des murs placomur thermo accoustique 13+80 R 2.75

    Concernant les agglos Bloc creux CE 2+ NF classe de résistance C’est un référence donné par le constructeur j’ai trouvé une référence identique sur le site de point p.
    Merci
    Meilleures salutations,

    1. Bonjour,
      C’est l’étude thermique qui détermine la puissance minimale du split. Des modèles récents (Hitachi) ont des COP très élevés (4 à 6). L’esthétique intérieure compte aussi.
      Si l’étude ne passe pas RT2012 avec des radiants (ex Atlantic Solius) alors vous devrez mettre un split dans chaque chambre.
      Il est dommage d’avoir une isolation aussi faible dans votre situation. Nous construisons des maisons en Provence et mettons systématiquement 140mm de LdV Gr32 pour R4,4 (4,8 pour l’ensemble du mur). Nos clients sont élogieux du confort (+ économie) que cela apporte.
      Bruno Guerra
      Provence Maisons

  41. Bonjour,
    Je vous transmets de nouveau ma demande car hier j’ai fais une erreur sur le type d’isolation
    du plancher sur vide sanitaire.
    milles excuses

    Tout d abord merci pour votre site.
    Je souhaite faire construire une maison de plain pied dans le 26 (drome provençale) à 850 m d’altitude
    de 90 m2

    « Isolation plancher sur vide sanitaire kp1 milliwatt 11 »

    Plancher « etage »
    KP1 avec hourdi leader EMS 13 M2
    isorupteur RL 17 transversal et isorupteur RT 17 lateral

    Mur en agglos de 20cm b40 ce 2+nf doublage des mur avec placomur thermo accoustique 13+80 R 2.75

    Isolation combles en laine de verre projetée R10
    Chauffe eau thermodynamique.
    grandes ouvertures au Sud et est pour pièce à vivre pas d’ouverture au nord
    ouverture à l’ouest pour les chambres.
    Que me conseillez vous comme chauffage en respectant la norme RT2012 ?
    Poêle à granule ou bois pour la pièce à vivre d’une surface de 50m2 ou bien pac air air split
    et pourquoi pas chauffage électrique radiant.
    Que mettre dans les chambres?
    Merci pour votre aide

    Cordialement,

    1. Bonjour,

      Je ne comprends pas  » b40 ce 2+nf « . voulez-vous dire que les agglos sont certifiés CE et NF ?
      Planchers = OK.
      L’isolation des murs me parait insuffisante. Je conseille plutôt un doublage de 16cm incluant 14cm de laine de verre GR32.
      R10 laine projetée en combles = OK.
      Chauffe-eau thermo = OK. Depuis 2 ans je ne pose que des Hitachi Yutampo (split, cuve inox, cop 3.09) avec beaucoup de satisfaction.
      Bravo pour les orientations et les ouvertures.
      Pour la pièce à vivre, un split vous apportera bien plus de confort et bien moins de contraintes qu’un poêle à bois, et sans coûter plus cher Des radiants dans les chambres si ça passe à l’étude thermique. Sinon un multiplit.
      Meilleures salutations,
      Bruno Guerra

  42. Bonjour,
    Tout d abord merci pour votre site.
    Je souhaite faire construire une maison de plain pied dans le 26 (drome provençale) à 850 m d’altitude
    de 90 m2
    Isolation plancher sur vide sanitaire KP1 avec hourdi leader EMS 13 M2
    isorupteur RL 17 transversal et isorupteur RT 17 lateral
    Mur en agglos de 20cm b40 ce 2+nf doublage des mur avec placomur thermo accoustique 13+80 R 2.75
    Isolation combles en laine de verre projetée R10
    Chauffe eau thermodynamique.
    grandes ouvertures au Sud et est pour pièce à vivre pas d’ouverture au nord
    ouverture à l’ouest pour les chambres.
    Que me conseillez vous comme chauffage en respectant la norme RT2012 ?
    Poêle à granule ou bois pour la pièce à vivre d’une surface de 50m2 ou bien pac air air split
    et pourquoi pas chauffage électrique radiant.
    Que mettre dans les chambres?
    Merci pour votre aide

    Cordialement,

  43. Bonjour,
    Tout d abord merci pour votre site.
    J ai un projet de construction en isere a 1 000 m d altitude pour 140 m2 sur 2 niveaux (100 m2 au rdc, 40 m2 au r1).
    L etage sera habité peut souvent.
    Quel mode de chauffage préconisez vous sachant que :
    – il n y a pas le gaz,
    – le we nous sommes souvent absent mais souhaitons trouver une chambre a 18 °
    Renforcer l isolation (plus que la rt 2012) est il rentable ?

    Merci pour votre aide

    1. Bonjour,

      Voici quelques éléments de réponse à vos questions :

      – Vous pouvez isoler le plancher d’étage afin de conserver la chaleur au RdC lorsque l’étage est inoccupé et non chauffé. Un plancher béton avec hourdis polystyrène Up30 M1 convient. Up entre 23 et 33, et M1 incombustible en cas d’incendie au RdC.

      – Renforcer l’isolation au-delà de la RT2012 est utile et intéressant. C’est ce que nous faisons systématiquement. Les épaisseurs d’isolants n’ont cessé d’augmenter depuis 40 ans et vont continuer encore un peu. Nous isolons davantage que nécessaire le plancher bas, les murs et les combles (toute l’enveloppe). Cela contribue aussi nettement au confort d’été, et un peu à l’uniformité des températures dans les pièces. Le surcoût d’augmenter l’épaisseur d’isolant est techniquement minime : l’opération est la même et la matière première coûte très peu. Les artisans ont un peu tendance à surfacturer l’épaisseur supplémentaire par manque d’habitude.

      – En système de chauffage, je ne connais pas très bien votre situation (Ujn) et les besoins de chauffage. Je pense que dans la partie Vie, vous pouvez installer une PAC Air-Air qui a l’avantage de diviser par 2 l’énergie de chauffage consommée sur l’année et d’être très réactive (contrairement au plancher chauffant qui est pénalisé par son inertie et ne peut apporter les calories exactement quand on en a besoin) et de ne pas coûter trop cher à l’installation. Dans la partie nuit, des radiants (panneaux rayonnants) doivent suffire.

      – un système Deltadore permet de commander la mise en service de la PAC à distance (internet/smartphone) pour <500€.

      - Pensez aux volets roulants électriques centralisés et commandés à distance aussi : ça permet d'optimiser les apports solaires.

      - Chauffe-eau Thermodynamique : le meilleur actuellement est Hitachi Yutampo (split, cuve inox, COP 3,09)

      Bonne journée et merci de vos questions ur mon blog !

      Bruno Guerra

  44. Bonjour,
    je fais construire une maison de plan pieds dans le 07 à 143m de haut
    j’aimerais avoir des radiateurs électrique à inertie en respectant la norme rt2012
    avez vous des conseils?
    Cordialement,

    1. Bonjour monsieur Perrier,

      L’Ardèche est en H2D, comme le Vaucluse où nous construisons. Mes conseils :
      – concevoir votre maison en maximisant les apports solaires (grandes ouvertures au sud)
      – très bien isoler votre maison :
      – planchers Up19 ou Up11, avec rupteurs totaux
      – doublage 14cm LdV GR32
      – 40cm de LdV en combles = R9
      – un très bon CE thermodynamique (exemple Hitachi Yutampo)
      – des émetteurs de chauffage sans inertie (dans une maison bien isolée avec apports solaires, la stabilité de température intérieure n’est pas obtenue par de l’inertie mais par la réactivité des émetteurs)
      – des radiants = panneaux rayonnants (exemple Atlantic Solius) dans les chambres / bureau
      – un split (bloqué chaud) dans le séjour

      Bonne construction !

      Bruno Guerra de Provence Maisons

      1. Merci de votre réponse rapide.
        par contre pour la partie séjour on est obliger de passer par un split?

        serait-il possible de passer par un poêle à bois + radiants dans la pièce à vivre (salon-salle à manger et cuisine = 43m²)

        Cordialement,

        1. C’est tout à fait possible.
          Dans l’étude thermique, un poêle sera plus favorable qu’un split, mais à l’usage il sera plus contraignant (stockage combustible, alimentation, nettoyage), plus coûteux et moins réactif.
          Si vous installez (ce qui est rare) un double système dans la pièce à vivre (radiants + poêle/split) discutez avec le thermicien pour définir sa prise en compte dans l’étude thermique (part de chaque système).

          Bruno Guerra de Prvence Maisons.

  45. Bonjour,
    Je suis en construction, permis délivré en Janvier 2014, petit pavillon de plein- pied de 80m2 orienté sud est pour mon fils et moi-meme construite avec les materiaux obligatoires RT2012, dans la Vienne 86530 Cenon-sur-Vienne, mon étude préconisait une pompe à chaleur air-eau avec un chauffe eau thermodynamique hors aujourd’hui mon budget ne me permet plus d’investir pour ce système de chauffage , aussi je me tourne vers vous pour m’orienter vers la solution la plus adéquate et raisonnable financièrement tout en respectant la norme RT 2012.
    Trop de solutions proposées par des pro…. (qui croire?)
    Merci de votre aide
    Si plus de renseignements je reste à votre disposition

    1. Bonjour,
      La préconisation PAC Air-eau + CES Thermodynamique est raisonnable.
      La PAC Air-eau passe sans doute en plancher chauffant, ce qui est coûteux.
      Vous pourriez peut être économiser un peu sur la construction en :
      – optimisant les apports solaires : de grandes ouvertures au Sud et très peu au Nord
      – renforçant l’isolation (Plancher Up15 ou même Up11 voire Up08; doublages de 16cm avec 14cm de LdV GR32; isolation des combles en laine soufflée >40cm
      R>9; menuiseries performantes)
      – mettant un CES Thermo split performant ex Hitachi Yutampo COP>3
      – et en remplaçant votre plancher chauffant par un multisplit air/air qui coûte beaucoup moins cher et apporte une régulation bien plus réactive

      Tentez de contacter un bureau d’études thermiques local pour discuter des solutions les plus économiques pour la région : les BE thermiques savent bien optimiser les conceptions pour passer la RT2012.

      Meilleures salutations,
      Bruno Guerra

    1. Bonjour Monsieur,
      Nous n’intervenons pas dans votre département, cependant :
      – Vous êtes en zone H3 (comme nous en 13+83)
      – Si votre construction est à moins de 400m vous n’aurez pas d’impact Altitude
      – Un pavillon de 80m² habitable fait environ 110m² SHON RT, donc une petite bonification de CEP
      Votre CEPMAX serait de 42-43kWhep/m²/an

      Avec de grandes ouvertures au Sud, peu au Nord et une bonne isolation :
      – Plancher Up15
      – Murs agglos + 14cm de LdV GR32 : R=4,8
      – Plafond laine soufflée R=9 (ep 40cm)
      – Menuiseries performantes warm edge …
      Et un bon chauffe-eau thermodynamique split en habitable (Hitachi Yutempo COP>3)
      Vous devriez passer avec des radiants (CA0,3).
      C’est ce qu’on fait ici.

      Meilleures salutations,
      Bruno Guerra
      0777073497

      P.S. Sinon radiants partout sauf Split en séjour.

  46. Merci pour tous ces détails sur la RT 2012. Ce n’est pas plus mal que cela soit imposé, il est important de réfléchir de manière intelligente à l’avenir et de profiter de tout ce que nous savons pour construire « propre ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de prouver que vous n\\\'êtes pas un robot en complétant l\'addition ci dessous. * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.